Prix du bitcoin (moyenne sur 24h)

EUR 5423 € -3.84%
USD 6385 $ -3.64%
CAD 8265$ -3.72%

Bitcoin : l’heure du choix

A partir de mercredi, le site Bitcoin.org publiera une bannière sur chacune de ses pages afin d’avertir le public contre les risques liés à l’utilisation de services qui pourraient, en cas de scission de la blockchain en novembre, reposer par défaut sur la branche Segwit2x plutôt que sur la chaine historique. Cette bannière renverra à la liste des entreprises concernées. Pour que cette liste soit exacte et complète, toutes les entreprises de l’écosystème Bitcoin sont invitées à clarifier publiquement leur position avant le 11 octobre 2017 à midi (UTC) :

« Afin d’être sûr que notre mise en garde ne cible que les entités qui mettent effectivement en danger les dépôts des utilisateurs, nous exhortons toutes les entreprises à clarifier publiquement leur position, soit par une déclaration publique bien visible, soit par un commentaire sur Bitcoin.org (ou en faisant les deux). Nous devons notamment avoir la certitude que :

1. La société ne fera en aucun cas passer “Segwit2x” sous le nom de “BTC” et/ou de “Bitcoin”. Bitcoin n’étant pas gouverné par les mineurs, les initiatives que ces derniers prennent ne peuvent justifier aucune redéfinition du protocole.

2. La société ne fera rien qui puisse priver les utilisateurs de leurs bitcoins (par exemple, en utilisant le logiciel S2X sans se prémunir contre les attaques “replay” , ou en vendant automatiquement les dépôts en bitcoins des utilisateurs pour les remplacer par des dépôts S2X, etc.). Permettre aux utilisateurs d’accéder à leur Bx2 est cependant acceptable [NDT : et recommandé].

3. L’entreprise s’engage à poursuivre ses services normalement pour les utilisateurs de Bitcoin (c’est-à-dire sans S2X).

Bien que bitcoin.org condamne les tentatives de “hard fork” contentieux comme S2X, nous considérons qu’il est tolérable que les entreprises prennent en charge S2X sitôt que cela ne contredit pas les trois points ci-dessus, par exemple en soutenant Bitcoin et S2X simultanément en tant que crypto-monnaies distinctes.

Voilà la liste des sociétés connues pour soutenir S2X. C’est cette liste que nous utiliserons par défaut dans notre avertissement :

– 1Hash (China)
– Abra (United States)
– ANX (Hong Kong)
– Bitangel.com /Chandler Guo (China)
– BitClub Network (Hong Kong)
– Bitcoin.com (St. Kitts & Nevis)
– Bitex (Argentina)
– bitFlyer (Japan)
– Bitfury (United States)
– Bitmain (China)
– BitPay (United States)
– BitPesa (Kenya)
– BitOasis (United Arab Emirates)
– Bitso (Mexico)
– Bixin.com (China)
– Blockchain (UK)
– Bloq (United States)
– BTC.com (China)
– BTCC (China)
– BTC.TOP (China)
– BTER.com (China)
– Circle (United States)
– Civic (United States)
– Coinbase (United States)
– Coins.ph (Phillipines)
– CryptoFacilities (UK)
– Decentral (Canada)
– Digital Currency Group (United States)
– Filament (United States)
– Genesis Global Trading (United States)
– Genesis Mining (Hong Kong)
– GoCoin (Isle of Man)
– Grayscale Investments (United States)
– Jaxx (Canada)
– Korbit (South Korea)
– Luno (Singapore)
– MONI (Finland)
– Netki (United States)
– OB1 (United States)
– Purse (United States)
– Ripio (Argentina)
– Safello (Sweden)
– SFOX (United States)
– ShapeShift (Switzerland)
– SurBTC (Chile)
– Unocoin (India)
– Veem (United States)
– ViaBTC (China)
– Xapo (United States)
– Yours (United States)

“Segwit2x” n’a rien à voir avec SegWit. SegWit est déjà activé grâce au soutien d’un groupe entièrement différent. S2X prétend avoir une protection “replay”, mais, pour éviter toute perte de BTC, cette protection nécessite des étapes manuelles. Si vous utilisez un logiciel S2X sans ingénierie approfondie, vous risquez de perdre les BTC associés. »

Source : bitcoin.org 

Partager: