Prix du bitcoin (moyenne) à 15h45

EUR 1795.65 € -10.12%
USD 2004.45 $ -11.43%
CAD 2896.42$ -6.38%

Sergio Lerner, homme de l’année 2017 ?

« Sergio Lerner a-t-il sauvé le bitcoin ? Sa proposition (activation de « segwit » et augmentation de la taille des blocs à 2M) formulée en marge de la conférence Consensus 2017 recueille l’immense approbation des mineurs. Les développeurs de « Bitcoin Core » ne pourront que la suivre à moins de se mettre tout le monde à dos – d’autant plus que cette proposition est à peu près la même que celle qu’ils avaient déjà évoquée plus tôt l’an dernier. »

> Article de Cyril Grunspan à lire sur son Linkedin.

Décrochage du cours

Après plusieurs mois de hausse et une apothéose à 2406 € le 25 mai, la dernière bulle du bitcoin semble être en train de se dégonfler entrainant dans sa chute l’ensemble des crypto-monnaies. Le bitcoin, qui en un mois avait multiplié sa valeur par deux, vient en effet de perdre plus de 25% en deux jours. Ce genre de phénomène n’est cependant pas nouveau. On se souviendra notamment de la fièvre du printemps 2011, qui avait conduit le bitcoin de 1 à 29 $ avant de retomber à 7 $. On se souviendra également des bulles très médiatisées d’avril et de décembre 2013.

Bitcoin, une monnaie sans tête

« Découvrir Bitcoin est un parcours initiatique étrange, qui mène habituellement de l’indifférence à la fascination, en passant par le mépris, la méfiance, l’incrédulité, la perplexité, l’étonnement puis la stupeur. Bitcoin est quelque chose de si nouveau, si complexe, si protéiforme, si multidimensionnel, si radicalement différent de ce dont nous avons l’habitude, qu’il faut généralement s’y prendre à plusieurs fois avant d’avoir l’impression d’y comprendre quoi que ce soit (et encore cette impression s’avère-t-elle vite illusoire). »

> Article de Yorick de Mombynes à lire sur contrepoints.org.

« Les blockchains privées pour les Bitcoiners maximalistes »

Traduction d’un article de Martin Hagelstrom, « Bitcoin enthousiast » et chef de projet chez IBM : Il existe d’innombrables articles décrivant ce qu’est une blockchain, et en particulier ce qu’est une blockchain privée […]. Je n’essayerai pas de donner une nouvelle définition [mais de prouver] que les blockchains privées ont du sens, et cela même si je me considère comme un « Bitcoiner maximaliste ». Pour cela je vais répondre aux principaux arguments qu’on ne manquera pas de m’opposer : Continuer la lecture

Bitcoin Pluribus Impar

« Bitcoin Pluribus Impar » est un événement universitaire produit en partenariat par Le Cercle du Coin et l’Ecole normale supérieure.

Où ?Ecole normale supérieure, 29 Rue d’Ulm à Paris

Quand ? – Mardi 30 mai de 14h00 à 20h00

Réservation : eventbrite.fr 

Continuer la lecture

Cryptomonnaie, token : une nouvelle catégorie d’actifs

« Les blockchains publiques telles qu’Ethereum ou Bitcoin fonctionnent avec une cryptomonnaie (l’ether et le bitcoin, respectivement). Générés par le protocole en rémunération de l’entretien du réseau, ils permettent son fonctionnement et sont des réserves de valeur. Mais d’autres avatars de ce que l’on pourrait appeler l’actif blockchain existent également : appelés couramment tokens ou jetons, ils sont le plus souvent liés à un projet en particulier. »

> Article de Simon Polrot à lire sur ethereum-france.com

Jour de l’Ascension

+ 12,7 % en 24 heures
+ 42,9 % en une semaine
+ 103,9 % en un mois
+ 489 % en un an

Les marchés s’enflamment depuis l’annonce de Digital Currency Group. Avec un pic à à 2406 € et 2760 $, le bitcoin vient de battre un nouveau record historique.

Un nouvel accord pour Bitcoin

L’accord obtenu par Barry Silbert en marge du sommet Consensus 2017 a été confirmé hier par Digital Currency Group. Signé par 56 entreprises du secteur – dont un grand nombre de coopératives minières qui réuniraient à elles-seules plus de 83% de la puissance de calcul du réseau Bitcoin – l’accord repose sur la proposition Segwit2Mb de Sergio Lerner, directeur scientifique de RSK Labs : une activation de Segwit à 80% et un « hard fork » pour une augmentation de la taille maximale des blocs à 2Mo. Continuer la lecture

Saturation du réseau : quels risques ? quelles solutions ?

Jusqu’à présent les périodes de saturation du réseau Bitcoin ont toujours été compensées par des périodes plus calmes suffisamment longues pour absorber totalement la « mempool ». Avec la hausse du cours des dernières semaines ces périodes d’accalmie n’existent plus. Conséquences : les frais augmentent de façon rapide et certaines transactions, celles dont les frais sont désormais insuffisants, ne passent plus du tout. Des solutions de « scalabilité » sont cependant à l’étude [1]. Vidéo réalisée par Hasheur. Continuer la lecture

Le bitcoin au-delà des 2000 euros

+ 8,5 % en 24 heures
+ 28,3 % en une semaine
+ 79,9 % en un mois
+ 416,7 % en un an

Le cours s’enflamme après l’annonce de Digital Currency Group. Avec un pic à à 2211 € et 2482 $, le bitcoin vient de battre un nouveau record historique.