Prix du bitcoin (moyenne sur 24h)

EUR 3461 € -6.42%
USD 4068 $ -6.18%
CAD 5116$ -6.96%

Xapo bat tous les records

Xapo, l’entreprise fournissant un service de porte-monnaie en ligne, est devenue la société en rapport avec Bitcoin ayant cumulé le plus financements. Elle a désormais atteint les 40 millions de dollars et dépasse ainsi l’entreprise BitPay. Xapo a annoncé avoir obtenu 20 millions de dollars au deuxième tour de sa levée de fonds.


DES INVESTISSEURS RÉPUTÉS

Cette levée inclut des personnes et sociétés comme Emergence Capital Partners, l’investisseur capital risque Yuri Milner, le co-fondateur de Paypal Max Levchin, et l’ancien CEO de Yahoo Jerry Yang. C’est l’occasion de constater une fois de plus l’intérêt suscité par le bitcoin chez les grands acteurs du web. La première levée de fonds en mars avait attiré des investisseurs différents comme Benchmark Capital, Fortress Investment Group (FIG) et Ribbit Capital. On remarque que ces premiers investisseurs sont de véritables « capitaux risqueurs » contrairement aux derniers qui sont des personnalités du monde de l’entrepreneuriat.

QUE FOURNIT L’ENTREPRISE ?

Xapo est une start-up située à Palo Alto en Californie, elle a été créée par un entrepreneur d’origine argentine Wences Casares. Elle offre un service de porte-monnaie en ligne sécurisé semblable à Coinbase. L’entreprise avait fait parler d’elle avec un projet innovant de carte de débit internationale permettant de régler en bitcoins. L’entreprise pense que le paiement physique en bitcoins va rapidement se développer et veut être parmi les premières à le systématiser. Ces levées de fonds redonnent donc un coup de projecteur sur l’entreprise et ses projets de stockage de bitcoins.

RÉACTION DE XAPO

L’entreprise Xapo par le biais de son blog a réagi à ce record en expliquant que c’était une bonne nouvelle pour l’écosystème Bitcoin dans sa globalité. Le CEO en a également profité pour saluer la venue de deux nouveaux observateurs, Reid Hoffman et Mike Volpi. Le chef d’entreprise a assuré que ce binôme avait des connaissances sûres à propos de l’émergence de nouvelles technologies. Ils ont en effet tous les deux participé par le passé au développement de sites comme Facebook, Paypal, ou SoundCloud. Le CEO a également déclaré que l’entreprise visait à offrir un service de paiement au quotidien mais voulait aussi développer des services professionnels pour permettre par exemple de stocker des fonds en bitcoins pour Wall Street.

LA SÉCURITÉ PRIME

Les deux entreprises ayant mené cette levée de fonds, Index Ventures et Greylock Partners, ont également réagi à cette actualité. Greylock Partners qui voit le bitcoin comme un actif, une monnaie et une plateforme permettant des innovations pour la finance, pense que la réussite du bitcoin dépend de sa sécurité et c’est donc pour cela que des sociétés comme Xapo doivent être au cœur des investissements. De plus leur système permet de dépenser et recevoir des bitcoins en toute sécurité pour n’importe quel utilisateur. Index Ventures a exprimé la même crainte à propos de la sécurité en disant que le bitcoin était « un bébé dans le monde de la finance » et a déclaré ceci :

« Le bitcoin ne remplacera jamais le dollar ou l’euro, et ce n’est pas son objectif principal. L’analogie la plus appropriée pour le bitcoin est celle de l’or – un système de valeur qui n’a pas de liens politiques, et qui joue un rôle dans l’économie mondiale ».

L’entreprise a également précisé qu’elle se concentrerait désormais sur BitPay comme service de paiement, Oanda comme service de bourse d’échange de monnaie, et Xapo comme système de stockage de bitcoins.

Sources : Coindesk


A PROPOS DE L’AUTEUR

Adli, rédacteur en chef du tout nouveau blog d’informations le-coin-coin.fr, se présente ainsi :

« Bonjour, je suis actuellement étudiant en lettres classiques après un cursus en classes préparatoires. Je suis depuis toujours passioné par l’art, la culture et la technologie. L’innovation et l’entrepreneuriat sont mon credo et mon gagne-pain. Il etait alors logique que je m’intéresse aux monnaies digitales et à tout ce qu’elles apportent ».

> En savoir plus sur le-coin-coin.fr

Partager: