Vidéo : Comprendre la fiscalité des cryptomonnaies

1
23

Première partie : Axel Sabban, Avocat barreau de Paris spécialisé en droit fiscal des crypto-actifs revient sur les changements en matière d’imposition des crypto-actifs pour les particuliers entre 2018 et 2019.

Seconde partie : Pierre Morizot présente Tax.waltio.co, outil conçu pour simplifier le calcul des plus-values des cryptomonnaies et la déclaration fiscale pour les résidents fiscaux français.

Les échanges entre « crypto-actifs » réalisés en 2018 restent des faits générateurs d’imposition avec toute la complexité comptable que cela implique. Les particuliers ont pu en revanche bénéficier de la décision du Conseil d’État du 26 avril 2018 considérant les bitcoins comme des biens meubles incorporels. Les plus-values de cessions de bitcoins à titre occasionnel réalisées en 2018 bénéficiaient donc d’un dégrèvement pour durée de détention de 5% par an à partir de la 3ème année, sans imposition ni d’obligation déclarative pour les cessions inférieures à 5000€… à condition que la déclaration ait été réalisée dans le mois suivant la cession.

Captation réalisée par Waltio chez Consensys le 15 mai 2019.