Prix du bitcoin (moyenne) à 13h43

EUR 1178.21 € +0.67%
USD 1281.58 $ +0.56%
CAD 1712.82$ -0.56%

Segwit or not Segwit ?

Les turbulences du cours et les encombrements du réseau liés à l’augmentation du nombre de transactions relanceront-ils l’adoption de Segwit ? C’est en tout cas l’impression donnée par ce Tweet de Brian Amstrong :

« M’étant penché davantage sur SegWit, je pense que nous devrions l’activer. C’est la meilleure piste pour Bitcoin à ce stade. »

Texte original : « From learning more about SegWit I think we should activate it. It’s prob the best path forward for bitcoin at this point. »

Rappelons que Brian Amstrong, cofondateur et CEO de Coinbase, n’envisageait jusqu’à présent d’autre solution de « scalabilité » pour Bitcoin qu’un « hard fork«  permettant d’augmenter la taille des blocs [1].

Rappelons également que l’activation de Segwit est conditionnée par une adoption à 95%, or le pourcentage stagne depuis plus d’un mois. Moins de 26 % des blocs minés depuis le début de la période de difficulté actuelle [2] signalent Segwit et la proposition disparaitra si elle n’est pas adoptée au bout de 26 périodes, soit autour de novembre 2017.

Segwit

Pierre-Marie Padiou d’ACINQ, qui travaille, avec Fabrice Drouin, sur une implémentation du Lightning Network [3], reste cependant optimiste : « En ce qui concerne l’adoption de Segwit, elle est certes lente mais je ne suis pas inquiet. Une explication possible est que la mise à jour nécessaire du côté des mineurs n’est pas triviale et prend du temps. Il ne faut aussi certainement pas sous-estimer la possibilité que les mineurs fassent passer un message en traînant un peu des pieds. »

A propos de Lightning, le dernier talk d’Andreas Antonopoulos :

Explications en anglais sur Segwit :


[1] Augmenter la taille des blocs permettrait au réseau Bitcoin de traiter davantage de transactions mais c’est une solution que beaucoup d’experts jugent à la fois dangereuse et peu efficace sur le long terme.

[2] La difficulté de minage est recalculée tous les 2016 blocs, soit environ deux semaines, afin de maintenir une durée moyenne de 10 minutes entre deux blocs.

[3] Le Bitcoin Lightning Network ne pourrait être déployé que si Segwit en activé. Il existe actuellement cinq implémentations :
Eclair d’Acinq
Lightning Labs, de Thaddeus Dryja et Joseph Poon, auteurs du livre blanc du Bitcoin Lightning Network, en collaboration avec Bitfury (concepteur de l’algorithme de routage Flare)  pour ce qui concerne le routing.
Blockstream
Thunder de Blockchain.info
Amiko Pay de Corné Plooy

Pour en savoir plus sur le Bitcoin Lightning Network lire également la FAQ (en anglais) récemment publiée par Audun Gulbrandsen.

Partager: