Prix du bitcoin (moyenne sur 24h)

EUR 2941 € +1.8%
USD 3326 $ +1.82%
CAD 4452$ +1.82%

Quand le Nasdaq utilise Bitcoin

Le groupe européano-américain Nasdaq OMX Group, qui possède le plus grand marché électronique d’actions du monde, a annoncé lundi qu’il envisageait d’utiliser la technologie blockchain inventée pour Bitcoin afin de faciliter les échanges sur un marché entre sociétés privées.

Le Nasdaq permettra ainsi la mise en place de l’Open Assets Protocol, un protocole s’appuyant sur le principe de blockchain Bitcoin. Celui-ci ne sera pas utilisé pour créer une monnaie, mais pour garder la trace des transactions qui prendront effet sur ce marché privé, en complément de la solution déjà proposée, ExactEquity.

« L’utilisation de la blockchain est une évolution naturelle pour la gestion numérique des titres. […] Cela pourrait bénéficier non seulement à nos clients, mais aussi aux marchés internationaux. [L’idée est de] rationaliser et de sécuriser les fonctions administratives généralement lourdes […]. » – Bob Greifeld, CEO du Nasdaq-OMX Stock Market.

« D’un point de vue technique, c’est une simple extension (standard) du Bitcoin qui est mise en œuvre, baptisée « colored coin ». Entièrement compatible avec les infrastructures actuelles, elle permet d’associer à chaque transaction un attribut (une « couleur »), susceptible de représenter un concept quelconque, par convention. Le Nasdaq en a retenu une implémentation un peu plus élaborée, le protocole « Open Assets », conçue spécifiquement pour prendre en charge la gestion d’actifs en tout genre, par exemple les actions d’une société. Comme d’autres avant elle, l’institution est donc plus intéressée par la « blockchain » que par la monnaie Bitcoin. Mais, à l’inverse de quelques acteurs qui préfèrent s’approprier la technologie (quitte à dévoyer la « philosophie » sous-jacente), elle n’hésite pas à capitaliser sur les fondations déjà opérationnelles, leur accordant sa totale confiance. Ce faisant, elle est peut-être aussi en train de se transformer en profondeur. En effet, si l’émission de titres « Open Assets » justifie son intervention, comme tiers de confiance, les échanges pourront ensuite être réalisés sans aucun intermédiaire… » – Patrice Bernard, C’est pas mon idée.

En mars 2015 le groupe avait manifesté de l’intérêt pour Bitcoin en permettant à la start-up new-yorkaise Noble Markets d’utiliser le système X-stream utilisé en bourse partout à travers le monde afin de permettre à des investisseurs institutionnels de se tourner vers Bitcoin.

Source : nasdaq.com

Partager: