Prix du bitcoin (moyenne) à 20h50

EUR 864 € -0.01%
USD 919.34 $ +0.03%
CAD 1241.06$ +0.19%

Mike Hearn : « Bitcoin a échoué »

Après le fiasco de l’aventure Bitcoin XT, Mike Hearn a rejoint il y a quelques mois la startup R3 CEV * au service d’un consortium bancaire. A grand renfort de médias (The New York Times, The Guardian, Fusion, PC World, Fortune...), il vient d’annoncer hier qu’il avait vendu tous ses bitcoins et qu’il renonçait définitivement au projet : « Bitcoin a échoué […]. Les fondamentaux sont brisés et, quelle que soit l’évolution du prix à court terme, la tendance à long terme sera probablement à la baisse. »

Principaux griefs de Mike Hearn à l’encontre de Bitcoin :
« – Il est impossible de déplacer de l’argent dans son compte
– Les frais sont tout à fait imprévisibles et sont très élevés avec une hausse très rapide
– Les acheteurs sont autorisés à annuler les paiements qu’ils avaient faits dès leur sortie de magasin, en appuyant simplement sur un bouton
– Les entreprises et les personnes physiques qui constituent le système sont en « guerre »
– Le système est complètement commandé par la Chine ».

Source : medium.com

A lire également les réponses de
– Bram Cohen
– Citboins
– Greg Slepak


Extrait d’un article de Houssen Moshinaly publié le 16 janvier sur actualite.housseniawriting.com :

« Hearn avait tenté de lancer un fork du Bitcoin appelé Bitcoin XT, mais personne ne l’avait suivi, notamment les gros mineurs chinois qui sont très influents dans le secteur. Pour lui, la plupart des spéculateurs du Bitcoin vise la rentabilité du futur et si le réseau s’écroule, alors le Bitcoin pourrait disparaitre. Hearn ajoute que le Bitcoin devait fonctionner sur une base décentralisée et qu’aujourd’hui, les décisions importantes sont le fait de quelques développeurs.

Plutôt qu’un envie de changement, on sent plus de la rancune chez Hearn puisqu’il n’a pas imposé sa vision des choses. Et Hearn est très mal placé pour donner des leçons au Bitcoin puisqu’il a rejoint le R3CEV, un groupe de banques qui veulent intégrer le Blockchain, la technologie du Bitcoin, dans leur système.

Certains sont d’accord avec Hearn tel que qu’un ancien employé d’Ethereum, Stephen Tual, qui estime que le chiffrement du Bitcoin est obsolète et que son avenir est incertain. Mais Fred Wilson, membre d’une firme d’investissement de Venture estime que c’est le meilleur moment pour adopter le Bitcoin, car une crise permet de clarifier beaucoup de choses et de se débarrasser de ceux qui sont uniquement intéressé par le profit sur le court terme. » – Houssen Moshinaly.

Partager: