Prix du bitcoin (moyenne) à 15h34

EUR 1796.94 € -10.05%
USD 2029.41 $ -10.33%
CAD 2896.51$ -6.38%

Bitcoin à l’heure du choix ?

Une version hétérodoxe du protocole Bitcoin vient d’être mise en circulation hier sous le nom de Bitcoin XT. Il s’agit d’un correctif qui augmente notamment la taille maximale des blocs.

S’il était massivement adopté par les mineurs, ce correctif serait appliqué à partir de janvier 2016, sous réserve que 75% des blocs soient alors extraits avec cette nouvelle version. La taille maximale des blocs passera alors à 8 mégaoctets puis doublera tous les deux ans.

Ce coup de force est une première et ses initiateurs – principalement Mike Hearn et Gavin Andresen – le présentent comme un moyen de contourner les désaccords des développeurs de Bitcoin Core afin de laisser aux mineurs le soin de trancher la question fondamentale de la taille des blocs.

Pour Mike Hearn la limitation de la taille des blocs mise en place par Satoshi Nakamoto n’était une mesure provisoire destinée à favoriser l’adoption de Bitcoin en attendant le développement de clients légers [1] pour le grand public [2]. Le projet Bitcoin XT serait donc une évolution logique du protocole.

Seuls des blocs plus grands (voir sans limites) pourraient en effet permettre une large adoption de Bitcoin et garantir de faibles frais de transaction.

Le projet de « référendum par la puissance de calcul » de Mike Hearn, Gavin Andresen et Tom Harding est cependant aussi audacieux que controversé. En cas d’adoption de Bitcoin XT, ses détracteurs dénoncent le risque d’une réduction du réseau à un petit nombre de super-nœuds, un gonflement de la blockchain victime de la « pollution » de myriades de micro-transactions sans frais et un ralentissement possible de la vitesse de propagation des blocs sur le réseau.

Pour en savoir plus : bitcoinxt.software« Why is Bitcoin forking ? » (Mike Hearn)


[1] « Pour l’instant, tant que [la blockchain] est encore petite, il est bon de la conserver ainsi pour les nouveaux utilisateurs puisse la télécharger plus vite. Quand j’aurais implémenté une version client [du logiciel], cela n’aura plus beaucoup d’importance ». – Satoshi Nakamoto, 2010.

[2] « Visa a traité 37 milliards de transactions pour l’exercice 2008, soit une moyenne de 100 millions de transactions par jour. Un tel volume de transactions occuperait 100 Go de bande passante, ou la taille de 12 DVD ou 2 films HD, ou environ 18 $ de bande passante au prix actuel. Si le réseau devenait aussi grand, cela prendrait plusieurs années, et d’ici là l’envoi de deux films HD sur Internet ne sera probablement plus un gros problème ». – Satoshi Nakamoto, novembre 2008.

Partager: