Prix du bitcoin (moyenne sur 24h)

EUR 7190 € -0.58%
USD 8026 $ -0.55%
CAD 10799$ -0.51%

Lightning Network et confidentialité

Scorechain, société spécialisée dans le « scoring » des adresses Bitcoin et Ethereum, a annoncé la semaine dernière l’intégration du réseau Lightning dans ses analyses de transactions.

En l’absence de registre public, il n’est cependant pas question de suivre les flux du Lightning Network mais simplement d’essayer d’identifier les transactions de création et de clôture de canaux et de les marquer comme telles.

A l’heure actuelle l’analyse des transactions Bitcoin s’arrête donc à la porte du réseau Lightning. Mais qu’en est-il de l’avenir ? Le déploiement massif de nœuds bien répartis, bien connectés et bien alimentés pourrait-il par exemple permettre de franchir ce passage ?

« Pour le moment il n’y a pas d’astuces techniques efficaces qui permettent de véritablement suivre les transactions effectuées sur ce réseau », répond Clémence Bonnin de Scorechain. « De plus, il n’y a pas spécialement de développement en cours ».

Nous avons demandé à Pierre-Marie Padiou, qui développe avec Acinq une implémentation de Lightning ainsi l’application Eclair Mobile [1], s’il existait aujourd’hui des tentatives d’analyse plus poussées qui s’appuieraient par exemple sur des clusters de nœuds : « Pas à notre connaissance, mais nous savons pertinemment que LN est sur le radar de ces sociétés, dont certaines ont des moyens significatifs (cf : chainalysis). Ce n’est que le début. »

Alors peut-on alors considérer que les transactions Lightning resteront suffisamment confidentielles ?

« LN garantit que seuls les nœuds intermédiaires et le noeud destinataire (choisis par le payeur pour chaque transaction) vont avoir connaissance ne serait-ce que de l’existence d’un paiement. La confidentialité est donc bien supérieure à celle que l’on a sur la blockchain et le travail de ces sociétés sera beaucoup plus difficile (elles devront jouer un rôle actif et ne pourront se contenter de faire tourner des algos sur des données publiques). La question des transactions d’ouverture/fermeture des channels a été prise en compte dès le début et tous les efforts sont faits pour qu’on ne puisse pas (ou le moins possible) les identifier. »

Les quelques transactions d’ouverture de canal que nous avons testées sur l’outil de Scorechain n’ont en effet pas été identifiées comme telles.

 


[1] La prochaine version, très attendue, d’Eclair Mobile, est prévue pour la fin du mois. Elle fournira une solution Lightning trustless et complète (émission et réception de paiements) accessible à tout propriétaire de smartphone Android.

Partager: