Prix du bitcoin (moyenne sur 24h)

EUR 5075 € -1.22%
USD 5980 $ -1.2%
CAD 7552$ -1.19%

L’euro s’effondre ?

Panique cette semaine sur les marchés. L’euro qui avait plongé de plus de 25% en trois semaines a accéléré sa dégringolade durant les derniers jours, le recul sur un mois dépassant hier les 50% au plus fort de la panique.

Lors d’un voyage éclair en Chine, M. Hollande a voulu sévèrement tancer les autorités chinoises, imputant implicitement à la Cyberspace Administration of China un soutien décisif à la fureur des marchés. Il s’est vu répondre sans trop de ménagement que la décision de la Cour de Justice Européenne faisant du bitcoin une devise de plein exercice  ne saurait être imputée à l’habileté légendaire des dirigeants de la Cité Interdite.

Les événements se sont alors accélérés. Tandis qu’à la Maison Blanche le président Obama, que la glissade similaire du dollar laissait de marbre ( the bitcoin is our invention but it is your problem aurait-il répondu aux européens avec cet humour élégant qui va devenir dans un an son principal fonds de commerce ) une concertation était enfin organisée pour arrêter la panique autrement que par des discours.

La journée du 4 novembre et la nuit suivante ont vu un retournement de situation dont nul ne peut à cette heure prédire l’issue à moyen terme.

L’un des rares visiteurs encore admis à Colombey,-les-Deux-Églises, dont l’illustre habitant cherche toujours des normaliens sachant écrire, assure que là-bas on considère que tout cela procède simplement du mouvement naturel des choses et que, puisque les banquiers de papier qui ont enterré Jacques Rueff ont définitivement oublié les vertus de l’or, le bitcoin qui n’a pas de nationalité, pourrait les choses étant ce qu’elles sont  être tenu universellement, comme la valeur inaltérable et fiduciaire par excellence.

Partager: