Prix du bitcoin (moyenne sur 24h)

EUR 3252 € -0.39%
USD 3905 $ -0.28%
CAD 4797$ -0.36%

52 jours avant Segwit ?

Traduction d’un article de John Light, directeur du marketing d’Abra et cofondateur de Bitseed : « Ma publication sur le BIP148 [1] la semaine dernière a provoqué quelques débats sur Reddit et Twitter, que vous pouvez respectivement lire ici et  […]. De nombreuses personnes ont profité de l’occasion pour faire connaître leur positionnement sur cette proposition. La grande majorité de ces commentaires sont positifs et les quelques commentaires négatifs restent souvent favorables à l’idée d’un UASF  [1] […].

Comme je l’ai indiqué dans la publication de la semaine dernière, si je soutiens BIP 148 c’est principalement parce que je ne pense pas qu’il soit nécessaire [pour activer Segwit] d’attendre que SegWit2x se déploie ou que BIP149 [2] soit activé (si jamais il se déploie). Je n’ai cependant pas l’intention, pour satisfaire mon impatience, de mettre en péril l’intégrité de la blockchain et ce qui fait la fiabilité de Bitcoin en tant que système de paiement électronique de pair pair […].

Mon soutien au BIP148 s’appuie sur le constat que, d’une part, des individus et des entreprises réunissant plus de 80% de la force de calcul du réseau bitcoin ont récemment signé un accord pour activer SegWit et que, d’autre part, depuis son introduction en décembre 2015, des dizaines de Bitcoin Wallets, de plateformes de change et de processeurs de paiement influents ont signalé qu’ils étaient prêts pour SegWit.

À partir de là, j’ai supposé que la raison pour laquelle tous les supporters de SegWit ne soutenaient pas encore le BIP 148 c’est parce qu’ils n’avaient pas conscience de ces deux faits. Il y a un grand nombre de propositions en l’air, donc il est compréhensible que certaines ne reçoivent pas toute l’attention qu’elles méritent.

Pour contribuer à informer le public, j’ai publié un article sur le sujet la semaine dernière que je complète aujourd’hui. Il y en aura probablement beaucoup d’autres par la suite (pour l’article de la semaine dernière, j’ai déjà eu des propositions de traduction dans trois langues différentes), et d’ici le 1er août, nous serons en mesure de déterminer qui soutient sincèrement SegWit.

Il est important de reconnaître qu’un bon nombre d’acteurs importants susceptibles de soutenir le BIP 148, ont récemment signé l’accord SegWit2x. Pour autant que je le sache, le BIP 148 n’est pas incompatible avec l’accord de New York. Tout au moins la proposition 148 ne viole pas l’esprit de cet accord, puisqu’il active SegWit mais n’empêche nullement les signataires d’exécuter un hard fork à 2 Mo une fois que le code sera prêt.

Il est fort possible que les développeurs de SegWit2x ne parviendront pas à finaliser leur projet dans les délais prévus sans le moindre problème. Je crois que mettre à jour leurs nœuds pour les rendre compatibles avec BIP 148 resterait d’ailleurs, pour tous ceux qui ont signé l’accord, dans l’esprit du consensus et permettrait de garantir une activation sécurisée de SegWit au plus tard le 1er août. Les développeurs auront ensuite le temps de se concentrer sur le codage, les tests , et le déploiement d’un futur hard fork.

Les objections au BIP 148

Mon article la semaine dernière s’est heurté à deux objections récurrentes […] :

1. Si BIP 148 ne rassemble qu’une portion congrue de la puissance de hachage, il y aura une division de la blockchain. Cela causera toutes sortes de problèmes pour les utilisateurs de Bitcoin, comme des temps de confirmation accrus et de possibles attaques “replay” [3] entre les deux chaines. J’ai discuté des conséquences d’une telle situation avec Greg Slepak, cofondateur d’OkTurtles dans une récente session live sur YouTube.

2. BIP 148 s’active trop tôt, ce qui augmente les risques décrits précédemment. Nous devrions maintenir le statu quo ou soutenir une proposition qui nous donne plus de temps, comme le BIP 149. Jorge Timón, entre autres, a soutenu cette position sur Twitter.

Ma réponse :

Je pense également que la division de la chaîne serait très perturbatrice – inacceptable même – et je plaiderais d’ailleurs contre le BIP148 si la supermajorité de la force de travail et une grande partie de la majorité économique n’avaient pas promis publiquement de soutenir l’activation de SegWit.

Bien sûr, si ni la majorité économique ni la majorité des mineurs n’appliquaient BIP 148 le 1er août, les conseils publiés sur uasf.co doivent empêcher l’application de cette proposition pour revenir aux règles de consensus existantes. Mais encore une fois, une supermajorité de la force de travail et une grande partie de la majorité économique ont annoncé publiquement un soutien pour SegWit, nous ne devrions donc avoir aucun problème pour l’activer avant le 1er août.

J’en appelle à tous les utilisateurs de Bitcoin, aux mineurs et aux nœuds du réseau :

Si vous avez affiché publiquement votre soutien à SegWit, soit dans le cadre de l’accord SegWit2x, soit à tout autre moment, apportez votre soutien au BIP 148 afin que nous puissions activer SegWit en douceur au plus tard le 1er août, pour le bénéfice de tous, comme cela a été programmé.

SegWit a été conçu pour être le moyen le plus sûr et le plus rapide d’accroître la capacité au réseau bitcoin et d’ajouter davantage de transactions dans chaque bloc. SegWit pourrait avoir pour effet de réduire les frais par transaction à court terme, mais, plus important encore, il ouvre la voie à des améliorations à long terme sur la scalabilité “on-chain”  et “off-chain”. SegWit ne nous empêche nullement de mettre en place dans le futur un fork pour une augmentation de limite de taille de blocs, pour peu qu’il existe un consensus autour d’une solution sécurisée qui ne compromet pas la valeur centrale de bitcoin.

Nous travaillons probablement sur le projet le plus important auquel nous aurons jamais consacré du temps. Alors que certains ne voient dans bitcoin qu’un moyen de gagner des dollars, beaucoup d’entre nous considérons que sa raison d’être c’est beaucoup plus que d’enrichir les “early adopters”. Les initiatives passées pour tenter de mettre à niveau le système et lui permettre de soutenir l’afflux actuel et futur de nouveaux utilisateurs ont eu leurs défauts, mais nous avons désormais un large consensus autour d’une solution sûre […].

Activons donc SegWit via le BIP 148 et donnons à l’équipe de SegWit2x le temps dont ils ont besoin pour travailler sur un hard fork sécurisé. Dans le même temps, d’autres contributeurs peuvent tout à fait continuer à travailler sur des solutions de scalabilité “on-chain” et “off-chain”, ou pourquoi pas, tenter d’améliorer la communication et la coordination des “forks” ( “hard” ou “soft”) à venir.

Nous avons une opportunité unique de mettre en place la première couche de ce qui sera peut-être l’avenir de la monnaie et qui pourra être utilisé aussi longtemps qu’Internet existera. Ne la gaspillons pas… Et peu importe la proposition qui permettra au final d’activer SegWit !

Source : lightco.in


[1] UASF (User Activated Soft Fork) activé par les nœuds du réseau au 1er août 2017. Le BIP (Bitcoin Improvement Proposal) 148  déclenche Segwit quel que soit son niveau d’adoption par les mineurs et cesse de relayer les blocs « non Segwit » afin de contraindre les mineurs récalcitrants.

[2] Le BIP 149 – Segregated Witness (second deployment) est un UASF alternatif qui ne se sera déployé que le 15 novembre 2017 en cas d’échec du BIP 9.

[3] Replay attack : En cas de « hard fork », et en l’absence de toute mesure de protection,  la diffusion d’une transaction sur une chaine peut potentiellement être interceptée et exploitée sur l’autre. En savoir plus : reddit.com.

Partager: