Prix du bitcoin (moyenne sur 24h)

EUR 5423 € -3.84%
USD 6385 $ -3.64%
CAD 8265$ -3.72%

1995 : Une « blockchain » dans le New York Times

En 1991 Stuart Haber et W. Scott Stornetta publiaient un article intitulé How to Time-Stamp a Digital Document dans lequel ils énoncent les principes de ce qu’on nommera plus tard la « blockchain ». Motherboard, repris hier par Le Monde, nous raconte les expérimentations des deux chercheurs qui, en 1995, pour garantir l’immuabilité du registre de leur société de certification, ont inscrit chaque semaine l’empreinte numérique de leurs données dans les petites annonces du New York Times.

« Confiants dans le potentiel de leur découverte, les deux hommes montent trois ans plus tard leur propre société de certification, baptisée Surety. Internet en étant encore à l’époque à ses balbutiements, il n’est pas question d’y publier le fameux cahier. Haber et Stornetta décident donc le loger dans la rubrique “Annonces et objets trouvés” du New York Times. Cette petite suite de caractères incompréhensibles publiée chaque semaine dans le vénérable quotidien new-yorkais a dû paraître un peu cryptique à ses lecteurs non avertis : elle représentait une attestation cryptographique de la base de données de sceaux numériques tenue par Surety.

En publiant ce message hebdomadaire dans un quotidien à grand tirage, Haber et Stornetta rendaient impossible pour quiconque – y compris Surety elle-même – d’antidater ou d’altérer les dépôts. Il aurait pour cela fallu récupérer tous les exemplaires du Times en circulation (un presque 600 000 chaque jour) et les remplacer par une version falsifiée.

Heureusement pour le succès de la blockchain, Internet et le peer-to-peer sont passés par là pour faciliter le déploiement de ces techniques de certification décentralisée. Mais cela n’a pas changé grand-chose pour Surety, qui continue de publier chaque semaine la nouvelle itération de sa “blockchain” dans l’édition papier du New York Times. »

 

Sources : motherboard.vice.com – lemonde.fr 

Partager: