Un convecteur électrique qui produit des bitcoins

1
5222

La société ukrainienne Hotmine, spécialisée dans la fourniture et le développement de mineurs de Bitcoin, a annoncé il y a quelques jours la sortie, d’ici le 15 novembre 2019, d’une première série test de soixante convecteurs électriques mineurs de bitcoins.

L’appareil, vendu au prix de 1200$, est un convecteur d’appoint équipé de puces Bitfury Clark – refroidies passivement (sans ventilateur) pour limiter le bruit – qui produisent entre 9 et 11 terahashs par seconde (soit 0,0075 btc par mois environ avec la difficulté actuelle).

Comme d’autres – on se souvient du crypto-radiateur l’entreprise française Qarnot Computing – l’initiative reste au stade de l’expérimentation. Le coût élevé et l’évolution rapide des puces de minage ont jusqu’à présent empêché le développement réel de ce type de solution. Coindesk rapporte que les premiers prototypes de chaudières minières lancés par Hotmine ont cessé leur activité au bout de deux ans.

Mais la course à la miniaturisation des puces ne continuera pas éternellement au rythme des dernières années et les habitants des régions froides et qui bénéficient de tarif d’électricité très bon marché (Sibérie, Canada…), pourraient à l’avenir trouver un intérêt économique réel à installer chez eux des convecteurs ou des chaudières générant des fractions de bitcoin. Leurs gains, s’ils en font, ne seront sans doute jamais spectaculaires, mais en installant chez eux de tels appareils ils contribueront à la décentralisation du minage.

Sources : hotmine.io/en/bloghotmine.io/en/catalog