Prix du bitcoin (moyenne) à 02h00

EUR +-100%
USD $ +-100%
CAD $ +-100%

UAHF contre UASF

La société Bitmain a publié hier un plan de contre-offensive en réponse au BIP 148. Improprement appelé User Activated Hard Fork [1], le plan prévoit le déclenchement d’un « hard fork » au 1er août en même temps que le BIP 148 si l’UASF divise la blockchain. On peut toutefois s’interroger sur les véritables motivations de la société. Si vraiment Bitmain redoutait les conséquences du BIP 148, la meilleure contre-offensive ne serait-elle pas d’accepter le BIP 141 et de signaler Segwit dès à présent ?

Hélas, si officiellement Bitmain soutient toujours l’accord de New York et souhaite que Segwit2x soit « déployé et activé dès que possible », la véritable feuille de route de ses dirigeants semble légèrement différente.

« Si vous souhaitez remédier à la hausse des frais de transaction, nous devons augmenter la taille des blocs dès que possible. SegWit est la seconde priorité. »- Jihan Wu, cofondateur de Bitmain [source].

Sans surprise le « hard fork » proposé repousse l’activation de Segwit aux calendes grecques et modifie le protocole Bitcoin pour permettre aux mineurs de choisir eux-mêmes la taille des blocs. Bitmain déclare ainsi que SegWit ne serait activé que « plus tard » sur la chaîne UAHF, « s’il n’y a pas de risque de brevet associé à SegWit » et si certaines caractéristiques sont modifiées.

« Segwit c’est le truc de Core, sa maintenance serait compliquée et nous devrions les suivre aveuglément, ce qui nous met dans une position désavantageuse. » – Jihan Wu [source].

Une querelle de pouvoir, donc, dissimulée sous des débats techniques qui ne sont vraisemblablement que des prétextes.

L’été sera chaud !

 

Sources : blog.bitmain.com – Examining Bitmain’s Press Release par Jimmy Song – Bitmain’s MAHF Explained par Tone Vays.


[1] Il s’agit plutôt d’un MAHF : Miner Activated Hard Fork.

Partager: