The Bitcoin Mining Network – nouveau rapport de Coinshares

4

La plateforme de gestion de cryptomonnaie Coinshares vient de publier son rapport bisannuel sur l’évolution du « Bitcoin mining ». Selon l’étude le réseau  Bitcoin consommerait actuellement environ 41 TWh par an, auquel il faudrait ajouter 10% d’électricité supplémentaire pour le refroidissement [1], et serait composé à 74,1% d’énergie renouvelable. Le rapport s’intéresse également à la répartition des installations à travers le monde et identifie une région majeure, le Sichuan en Chine, qui produirait à elle seule 50% du hashrate mondial [2].

Les autres zones importantes identifiées par Coinshares sont souvent des régions technologiquement avancées, froides, à population relativement faible, montagneuses ou traversées par de puissants fleuves comme :
– les États de Washington et de New York aux États-Unis ;
– la Colombie-Britannique, l’Alberta, Terre-Neuve-et-Labrador et le Québec au Canada ;
– Le nord de la Scandinavie (Norvège et Suède).

Autres régions également mentionnées :
– L’Islande ;
– Le Caucase (Géorgie et Arménie) ;
– Le district fédéral sibérien de la Russie ;
– L’Iran qui possède d’importantes ressources de gaz naturel.

Pour évaluer le mix énergétique du mining, Coinshares retient l’hypothèse que les mineurs, où qu’ils se trouvent, utilisent le même bouquet énergétique (fossile, nucléaire et renouvelable) que la moyenne enregistrée dans leur région. Les auteurs du rapport observent que l’exploitation minière de Bitcoin est principalement localisée dans des régions du monde où l’offre d’électricité renouvelable est abondante. Ils estiment la part actuelle du renouvelable dans le mix énergétique global de Bitcoin à 74,1%.

 

Source : The Bitcoin Mining Network – juin 2019

 


[1] Estimation revue à la baisse depuis le rapport de novembre 2018 qui évaluait alors à 20% la consommation supplémentaire liée au refroidissement.

[2] La part de marché du Sichuan aurait d’ailleurs progressé depuis novembre 2018 en raison de l’abondance d’électricité engendrée par la saison des pluies. Coinshares estime qu’actuellement que 60% de l’exploitation minière mondiale est réalisée en Chine, les 10% restants (hors Sichuan) étant répartis plus ou moins également entre le Yunnan, le Xinjiang et la Mongolie intérieure.