Taro : Des stablecoins sur le Lightning Network

5
724

Lightning Labs a annoncé aujourd’hui une levée de 70 millions de dollars qui serviront à développer Taro, un nouveau protocole permettant d’émettre et de faire circuler des actifs (comme des stablecoins) sur le Lightning Network.

Tel qu’il est décrit, Taro profite de la sécurité et de la stabilité du réseau Bitcoin ainsi que de la vitesse, de la scalabilité et des frais faibles du protocole Lightning. Taro s’appuie sur Taproot, mise à jour récente du protocole Bitcoin, pour intégrer des métadonnées arbitraires. Par certains aspects, le protocole ressemble aux « colored coins » mais avec une confidentialité et scalabilité bien améliorées grâce aux transactions Taproot. Les actifs émis sur Taro peuvent être transférés via des transactions on-chain ou déposés dans des canaux Lightning avec la possibilité de conversions atomiques de Bitcoin/actifs Taro. Les données supplémentaires liées aux actifs Taro n’encombrent pas la blockchain Bitcoin car elles sont stockées hors chaîne dans des bases de données locales ou dans des référentiels appelés « univers ».

Le projet n’en est qu’à ses débuts et de nombreuses étapes restent à franchir avant qu’il n’aboutisse. S’il tient ses promesses le protocole Taro pourrait cependant accroitre considérablement l’attractivité du réseau Lightning en fournissant un outil de paiement incomparable (et en devise locale !) à destination, notamment, des populations non-bancarisées.

Précisons que le protocole Taro se situe en dehors du consensus des BOLT [1] du Lightning Network.

Pour en savoir plus : https://docs.lightning.engineering/the-lightning-network/tarohttps://lightning.engineering/posts/2022-4-5-taro-launch


[1] Basis of Lightning Technology : spécifications communes à toutes les implémentations du Lightning Network. Les BOLT sont définies collégialement par les différentes équipes.