Prix du bitcoin (moyenne sur 24h)

EUR 3461 € -6.42%
USD 4068 $ -6.18%
CAD 5116$ -6.96%

Rsk : un nouvel espace de développement pour Bitcoin ?

A l’occasion du colloque Consensus 2017 qui débute aujourd’hui à New York, La startup argentine Rsk (Rootstock) ouvrira aujourd’hui au public la version test de sa plateforme de smart contracts. Première sidechain de Bitcoin, Rsk ambitionne à la fois de contrebalancer le pouvoir des mineurs et de concilier les qualités de Bitcoin – monnaie et réseau de paiement – avec celles d’Ethereum – plateforme d’applications décentralisées.

Rsk n’est pas un altcoin [1]. Pour utiliser la plateforme il faudra donc tout d’abord bloquer des bitcoins selon un mécanisme de « 2-Way Peg » (encore peu explicite) pour libérer une somme équivalente en smart bitcoins (SBTC) sur le registre Rsk. Choisis par cooptation, les validateurs de cette nouvelle blockchain seront des membres de la communauté connus et respectés.

« Quand on développe des smart contracts on a besoin d’oracles qui fournissent des flux d’information solides […]. Si l’oracle qui nourrit votre contrat est piraté, alors tout votre contrat est piraté. C’est pour cela qu’on a besoin de sources d’information très sûres. La Fédération rassemblera ces informations et fournira un flux très sûr pour tout ce dont vous aurez besoin. Des frais très faibles permettront de rémunérer [2] ce service […]. – Gabriel Kurman, confondateur de Rsk Labs.

Présentée comme un contre-pouvoir aux mineurs, la Fédération regroupe pour l’instant 25 échanges à travers le monde : Xapo, BitPay, Bitfinex, Okcoin et Btcc notamment. La « permissionned blockchain » dont ils auront la responsabilité devrait permettre de réaliser des transactions plus rapides (un bloc toutes les dix secondes) et plus nombreuses. Elle sera en outre entièrement compatible avec Solidity, le langage de programmation turing complet d’Ethereum, et pourra bénéficier des progrès réalisés par cette autre communauté.

« La meilleure chose que nous ayons faite c’est que nous avons regroupé les technologies les plus performantes de l’écosystème […]. Nos contrats utilisent Solidity, Rsk est donc entièrement compatible avec tout ce qui est développé sur Ethereum […]. Rsk est une sidechain de Bitcoin, ce qui signifie que nous utilisons Bitcoin pour exécuter nos contrats [et que nous bénéficions de la sécurité de son réseau] » – Gabriel Kurman.

Sergio Lerner, Gabriel Kurman et Diego Zalvidar présenteront l’ensemble du projet à 12h30.

> Source : Interview de Gabriel Kurman, confondateur de Rsk Labs


[1] Les « smart bitcoins » pourront à tout moment être déverrouillés par leur nouveaux propriétaires pour redevenir de « vrais » bitcoins.

[2] Notons que les nœuds du réseau Rsk seront également rémunérés.

Partager: