Prix du bitcoin (moyenne) à 14h19

EUR 2367.6 € +8.27%
USD 2720.59 $ +10.36%
CAD 3573.28$ +8.59%

Le fondateur de Silk Road démasqué sur Bitcointalk

Gary Alford, agent spécial du fisc américain, a témoigné hier au procès de Ross Ulbricht, fondateur présumé de Silk Road, et a indiqué comment une simple recherche Google a permis de trouver celui qui utilisait pourtant si habilement le réseau Tor pour protéger son identité et ses activités.

Partant du principe que le fondateur de Silk Road avait probablement cherché faire connaître l’existence de sa plateforme à sa création, l’enquêteur a commencé par effectuer une recherche Google sur l’URL Tor de Silk Road en limitant les résultats aux pages référencées avant le 31 janvier 2011, date présumée du lancement du site. Il est alors tombé sur un message signé par un certain Altoid publié sur le forum Bitcointalk le 29 janvier 2011. Le message original avait été effacé mais plusieurs utilisateurs du forum l’avaient cité dans une réponse * :

« Quel fil génial ! Vous avez des idées incroyables les gars. Quelqu’un a-t-il déjà vu Silk Road ? C’est comme un amazon.com anonyme. Je ne pense pas qu’ils aient de l’héroïne, mais ils vendent d’autres trucs. Ils utilisent essentiellement Bitcoin et Tor de négocier les transactions anonymes. C’est à cette adresse : http : //tydgccykixpbu6uz.onion. Ceux qui ne connaissent Tor peuvent se rendre à silkroad420.wordpress.com pour obtenir des instructions sur la façon d’accéder aux sites .onion. Dites-moi ce que vous en pensez ». – Altoid

Gary Alford s’est alors intéressé de près à cet utilisateur et, dans l’historique de ses messages, il est tombé sur une petite annonce d’emploi pour un développeur. Cette annonce indiquait une adresse de réponse : rossulbricht@gmail.com.

Dès lors l’enquêteur se tourne vers Google qui lui fournit une copie de tout ce que contient le compte. Plusieurs courriels confirment qu’il s’agit du même « Altoid« , et l’historique des conversations Gtalk révèle des commandes de matériel utilisé pour cultiver des champignons hallucinogènes.

Pour les enquêteurs le doute est définitivement levé à l’arrestation d’Ulbricht qui a commis une autre erreur : celle de conserver sur son ordinateur portable une copie de certaines de ses conversations de travail, jusqu’alors indétectables puisque cryptées avec Torchat.

 


 

* Texte original : « What an awesome thread ! You guys have a ton of great ideas. Has anyone seen Silk Road yet ? It’s kind of like an anonymous amazon.com. I don’t think they have heroin on there, but they are selling other stuff. They basically use bitcoin and tor to broker anonymous transactions. It’s at http://tydgccykixpbu6uz.onion. Those not familiar with Tor can go to silkroad420.wordpress.com for instructions on how to access the .onion site. Let me know what you guys think »

Sources :  motherboard.vice.com –pcworld.com –numerama.com

Partager: