Protocole

4
322

J’ai eu récemment le privilège d’assister à la projection de PROTOCOLE, le film documentaire réalisé par Rémi Crussière

Un documentaire sur le monde français de Bitcoin

Un documentaire pas comme les autres

Ici pas de bruits de caisses enregistreuses, d’images de banques ou de pigeons qui s’envolent

Pas d’évangélistes illuminés ou pleurnichards, sur fond de billet vert et de pièce dorée

Pas de longs chapitres sur les arnaques en tout genre, qui n’ont rien à voir en fin de compte avec l’usage de Bitcoin

Rien de tout cela…

A la place, 69 minutes d’une plongée intime dans cette communauté que le réalisateur met volontairement au centre de ses projecteurs.

Là, des représentants de la cryptosphère française vous ouvrent leurs esprits et vous offrent eux-mêmes les outils pour comprendre – avec logique et raison – ce qu’est le protocole Bitcoin, à quoi il sert, ce en quoi il est fiable et surtout ce pourquoi il compte.

Avec une lumière crue et pudique à la fois, Rémi Crussière expose sans ombre leur honnête franchise, cette nudité intellectuelle qui touche et qui ne peut que remporter l’adhésion.

Il ne s’agit donc plus d’observer à distance un phénomène présenté comme marginal voire dangereux sur fond de sensationnalisme mais bien de revenir consciemment – enfin – à des fondamentaux ancrés dans notre ADN : la liberté, la communauté, l’échange

A intervalle régulier, des observateurs issus du monde académique apportent alors leur éclairage et viennent renforcer cette évidence que Bitcoin, ses hypothèses de départ et sa démonstration finale sont pertinents et disruptifs

On n’a pas vu le temps passer

Et on ne ressort pas indemne de ce visionnage car d’immenses portes s’ouvrent à nous

Et c’est avec un espoir mêlé d’inquiétude que l’on se questionne : qui sommes-nous ? Des inconscients ? Des moutons ? Des résignés ?

Allons-nous continuer à vivre dans une société où la confiance et la valeur nous échappent ? Où le droit de détenir et le droit d’échanger sont accordés par un autre, au lieu de l’être par tous?

Mais cette société peut changer, il suffirait d’un rien

Une petite graine de protestation dans nos esprits…

Un PROTOCOLE

 


A propos de l’auteur

Ingénieur industriel belge, André Stilmant est également administrateur de l’association le Cercle du Coin.