Prix du bitcoin (moyenne sur 24h)

EUR 3544 € -0.02%
USD 4049 $ -0.02%
CAD 5385$ -0.02%

Présentation des résultats de l’étude « 2nd Global Cryptoasset Benchmarking Study »

Apolline Blandin, chargée de recherche en cryptomonnaie et blockchain au Cambridge Center for Alternative Finance, présentera l’étude 2nd Global Cryptoasset Benchmarking Study sur l’évolution de l’écosystème des cryptoactifs.

Où ? – Coinhouse Store – 35 rue du Caire à Paris

Quand ? – Jeudi 3 janvier 2019 de 19h00 à 20h30

En savoir plus : meetup.com 

 


« Le Centre pour la Finance Alternative de l’Université de Cambridge produit annuellement une étude sur l’évolution de l’écosystème des cryptoactifs, Global Cryptoasset Benchmarking Study. L’objectif est de fournir un aperçu de l’écosystème, fondée sur des données privées collectées via des questionnaires en ligne. Pour cette seconde édition, plus de 180 entreprises, issues de 47 pays différents, ont répondu aux questionnaires. L’étude porte sur quatre segments de l’industrie : l’échange, le paiement, le stockage, et le minage des cryptoactifs.

Quels sont les principaux constats de pour 2018 ?

– Depuis 2017, plusieurs millions de nouveaux utilisateurs ont rejoint l’écosystème.
– Les entreprises diversifient leurs activités. Une tendance déjà observée en 2017 et qui se poursuit en 2018.
– Les fournisseurs de services offrent un nombre croissant de crypto-devises. Le nombre de fournisseurs de services mettant à disposition de leurs utilisateurs plusieurs cryptoactifs a presque doublé depuis 2017, passant de 47% à 84%.
– Les énergies renouvelables entrent dans le mix énergétique des fermes de minage identifiées par l’équipe de recherche.
– Les activités de minage sont bien moins concentrées que ne le décrivent les médias, que ce soit en termes géographiques, de puissance de hachage détenue, ou d’options offertes par les fabricants d’équipement de minage.
– La mise en place et l’adoption de mesures autorégulatrices par les acteurs de l’écosystème sont le reflet d’une industrie plus mature. »

 

> Lien vers le rapport (en anglais)

Partager: