Pourquoi mes amis « cryptos » s’en vont

3
1245

« Quatre ans après les consultations parlementaires qui devaient ouvrir la voie à un état de droit des cryptomonnaies en France, l’état de fait est navrant : exode continu des détenteurs et des entrepreneurs, fermeture de projets, agitation médiatique d’un haut-fonctionnaire qui s’est créé un fonds de commerce en dénonçant les crimes de Bitcoin, ce qui semble plus aisé que de vendre ses idées sur la transformation de l’euro en monnaie écologique. »

Tribune de Jacques Favier (pour la newsletter 21 Millions) à découvrir sur le blog de l’auteur : La voie du Bitcoin