bitcoin

Bitcoin (BTC)

9,148.52
1.77%
Accueil Blog Page 450

La croissance de la masse monétaire dans le temps

"On peut considérer bitcoin comme une devise convertible non pas en or mais en un substitut virtuel de l’or, car la quantité de bitcoins...

Monnaie électronique et gestion de la confiance

"Bitcoin ne repose pas seulement sur ce genre de projection mais aussi sur la confiance instaurée par les nœuds du réseau, matérialisés par la...

Décentralisation et déflation

"Par définition, une vraie devise universelle doit pouvoir être lancée sans qu’aucune autorité centrale ne régule sa masse monétaire: cela exclut d’emblée toute forme...

Quel avenir pour bitcoin ?

question-bitcoin.jpg

Source : paristechreview.com 


"Dans une économie mondialisée, la naissance d’une ou de plusieurs devises universelles est inéluctable dès lors qu’elle est technologiquement faisable et économiquement souhaitable.

Bitcoin, en tant que première devise du genre, a largement ouvert la voie à de nouvelles applications. En particulier, bitcoin peut fortement améliorer l’efficacité des transferts d’argent là où il y en a le plus besoin, notamment pour l’aide au développement, longtemps considérée (selon les mots de l’économiste Peter Bauer) comme “une excellente façon de transférer l’argent des pauvres des pays riches aux riches des pays pauvres”. Bitcoin peut profiter de la généralisation des téléphones mobiles dans les pays en voie de développement pour permettre de transférer de l’argent directement, sans passer par des intermédiaires, qu’ils soient bureaucratiques ou bancaires. L’institution ou l’organisme non-gouvernemental responsable du transfert assignera simplement des adresses bitcoin aux destinataires et les marchants locaux pourront alors réaliser des transferts d’argent et des paiements en bitcoins.

Cette technologie permet à la fois un nouveau type de transaction sur le réseau et une nouvelle devise universelle.

Par analogie, il est intéressant de noter que la gouvernance du World Wide Web est régie par une organisation à but non-lucratif – le W3C – composée de 300 membres parmi les plus grandes entreprises du secteur des hautes technologies. Clairement, tout appui de la part d’un gouvernement à l’un des membres du W3C peut être contrebalancé par les autres si cela ne convient pas à l’intérêt général. Si ce principe parvient avec succès à réguler un domaine où la technologie sert de nouvelles méthodes de production et de partage du savoir, il est permis d’espérer qu’une organisation similaire peut également superviser les caractéristiques techniques du protocole bitcoin. Cela permettrait à bitcoin de préserver son intégrité et son potentiel d’innovation face aux aléas des mesures macro-économiques."

Auteur : Pierre Noizat 
paristechreview.com 

Malware générateur de bitcoins

Les concepteurs de chevaux de Troie ne manquent pas d’imagination pour accomplir leurs basses oeuvres. Deux sociétés de sécurité, Sophos et Intego, préviennent de...

Bitcoin fête ses trois ans

Voici le billet datant du 01 novembre 2008 qui annonce la naissance de Bitcoin :

Combien de temps pour générer des bitcoins ?

Combien de temps vous faudra-t-il pour créer votre premier bloc et recueillir vos 50 premiers Bitcoins ? Cela dépend vraiment de votre système, de...

La justice va se prononcer sur le statut du Bitcoin

Le Bitcoin est-il une monnaie virtuelle ? La réponse peut sembler évidente pour ses nombreux utilisateurs mais ne tombe pas sous le sens au regard du droit français. Dans le cadre d'un litige qui oppose la banque CIC à l'un de ses clients dans le Val-de-Marne, la justice française devra dans les prochaines semaines se pencher sur cette épineuse question. 


Proposition d’Amélioration de Bitcoin

Une proposition d’amélioration de Bitcoin (Bitcoin Improvement Proposal ou BIP en anglais) se présente sous la forme d'un dossier contenant tous les éléments de description et d'argumentation relatif...

Interview en français du fondateur de Mt Gox

Voilà un entretien entre David François de Bitcoin-Central et Mark Karpeles CEO de Mt Gox (juillet 2011).