Où investir dans un monde aux taux d’intérêt négatifs ?

8
1590

« Le taux d’intérêt de base, dit taux d’intérêt directeur d’une banque centrale, peut se comprendre comme le coût pour emprunter de l’argent. Plus il est élevé, plus les emprunteurs devront rembourser des intérêts sur leurs prêts, et plus les prêteurs recevront des bénéfices sur leur épargne.

Une banque centrale décide du taux d’intérêt auquel elle prête de l’argent aux banques commerciales. Ces mêmes banques commerciales prêtent ensuite de l’argent aux consommateurs et aux entreprises sous la forme de prêts contre le paiement d’intérêts. La différence entre le taux d’intérêt auquel la banque prête et le taux d’intérêt auquel elle se finance se nomme la marge d’intérêt nette, et représente plus ou moins 50% des revenus des banques aujourd’hui.

En théorie, plus le taux d’intérêt directeur est bas, plus il est facile pour une entreprise d’obtenir un prêt auprès d’une banque pour financer son développement. En même temps, l’épargne devient moins attractive et les ménages auront donc tendance à davantage dépenser leurs économies. La banque centrale espère ainsi relancer à la fois la production et la consommation, et à terme la croissance et l’inflation.

En zone euro, le taux d’intérêt directeur de la banque centrale européenne (BCE) est à 0 depuis 2016… »

Article de Julien Moretto à lire sur coinhouse.com