OASIS – Atomic swaps crypto/euro

1
477

D’ici la fin de l’année vous devriez pouvoir acheter des bitcoins par virement bancaire, en une minute, sans risque et sans KYC. C’est ce que promet Team Nimiq grâce à sa technologie OASIS.

OASIS ?

Le framework OASIS (pour Open Asset Swap Interaction Scheme) inventé par Nimiq permet de potentiellement réaliser un atomic swap avec n’importe quel type d’actif traditionnel. Ce framework en cours de développement sera totalement ouvert, permettant à tous de l’utiliser puisque Team Nimiq a fait le choix de ne pas le breveter.

La première API (interface de programmation utilisée par les développeurs) basée sur ce framework est en cours de développement par la banque allemande TEN31. Elle permettra de verrouiller des fonds en euros dans un HTLC (Hash Time Locked Contract) sur le réseau de paiement SEPA.

Cela devrait donc permettre à tout le monde de développer des services permettant d’échanger crypto et euro sans risque ni KYC.

Les implications pour le bitcoin et les cryptos au sens large ? La possibilité pour les utilisateurs d’acquérir du BTC directement depuis leurs comptes bancaires ou encore de permettre aux marchands d’accepter du bitcoin en caisse et de recevoir l’équivalent en euros instantanément sur leurs comptes bancaires, le tout sans passer par un prestataire de paiement.

Fastspot

Pour cela Team Nimiq développe un service nommé Fastspot. Pour effectuer les atomic swaps, Fastspot fait office de market maker pour les cryptos, et exploite l’API OASIS de TEN31 pour les euros.

Fastspot est actuellement en béta privée et nous avons eu l’occasion de le tester pour acheter du bitcoin. Cela a pris moins d’une minute, le pari semble donc réussi.

La version actuelle permet uniquement d’acheter du BTC ou du NIM avec des euros. À l’avenir il devrait également être possible d’en vendre. D’autres monnaies pourraient suivre également.

Concrètement voici comment se déroule une transaction :

  • J’accède au site web de Fastspot et je choisis d’acheter du bitcoin
  • J’entre le montant ainsi qu’une adresse bitcoin
  • Je patiente quelques secondes (les BTC sont verrouillés dans un HTLC) et le site m’affiche les informations nécessaires pour le virement
  • J’effectue le virement SEPA instantané
  • Je patiente quelques secondes avant de voir les bitcoins arriver sur mon wallet

Les limites de Fastspot

Fastspot semble parfait pour toute personne désirant acquérir du bitcoin simplement, à bon prix et sans avoir à s’enregistrer et se faire vérifier sur un échange. Néanmoins il existe quelques limites au concept à l’heure actuelle :

  • Le service n’imposera pas de KYC jusqu’à 1000€ par mois, au-delà il faudra montrer patte blanche
  • La possibilité que la réglementation évolue à l’avenir et que le KYC devienne obligatoire dès le premier euro
  • Fastspot étant hébergé par Nimiq, il faut leur faire confiance sur le fait qu’ils ne stockent pas de données concernant votre transaction
  • En l’état actuel, si TEN31 devait fournir l’ensemble des virements qu’elle a reçu dans le cadre d’OASIS, une analyse des données permettrait potentiellement de faire le lien entre votre virement et la transaction bitcoin associée

OASIS nous semble être une belle avancée pour lier le monde des monnaies fiat et celui des cryptos, affaire à suivre…