Prix du bitcoin (moyenne sur 24h)

EUR 8163 € +1.38%
USD 9167 $ +1.7%
CAD 12180$ +1.01%

Nouvelle rumeur sur l’interdiction du « minage » en Chine

Reuters rapporte que la Commission Nationale pour le Développement et la Réforme, agence d’Etat chargée du contrôle administratif et de la planification de l’économie chinoise, aurait lancé lundi une consultation publique sur une liste d’activités industrielles qu’elle souhaite encourager, restreindre ou interdire. L’extraction de cryptomonnaie figurerait parmi les 450 activités que l’agence souhaite supprimer soit parce qu’elles « ne respectent pas la réglementation, sont dangereuses, gaspillent des ressources ou qu’elles polluent l’environnement ».

S’il reste très important, le poids de la Chine dans le secteur du « minage » de bitcoin ne cesse décroître depuis deux ans. Une accélération du processus serait une bonne nouvelle pour tout le monde, surtout s’il s’agit de fermer les installations reposant sur de l’électricité carbonée [1], puisque c’est le motif invoqué. Bonne nouvelle également pour la décentralisation de Bitcoin, même s’il ne faut pas confondre « installation minière » et « pool de minage », une activité qui n’est vraisemblablement pas visée par les autorités et qui est encore aujourd’hui dominée par des opérateurs Chinois [1].

Précisons tout de même que ce n’est pas la première fois qu’une rumeur de prohibition circule et que, jusqu’à présent, les annonces provenant de la Chine n’ont pas toujours été suivies d’effets.

 

Source : reuters.com 

 


[1] Si les installations du Sichuan, qui produisent une grande partie du « hashrate » chinois, utilisent essentiellement de l’électricité issue de barrages hydroélectriques sous-exploités, ce n’est pas le cas de toutes les « mines » chinoises, notamment celles du Xinjiang ou de la Mongolie Intérieure qui exploitent principalement une électricité provenant de centrales à charbon. 

[1] L’activité d’opérateur de « pool de minage » est cependant fortement concurrentielle et très facilement délocalisable. Au moindre problème les mineurs peuvent très facilement passer d’une pool à l’autre sans aucune conséquence sur la rentabilité de leur activité.

Partager: