Prix du bitcoin (moyenne) à 04h21

EUR 725.12 € -0.41%
USD 761.09 $ -0.44%
CAD 1007.04$ -0.72%

Générer des bitcoins

Le minage c’est le procédé par lequel les transactions Bitcoin sont sécurisées. A cette fin les mineurs effectuent avec leur matériel informatique des calculs mathématiques pour le réseau Bitcoin. Comme récompense pour leurs services, ils collectent les bitcoins nouvellement créés ainsi que les frais des transactions qu’ils confirment. Actuellement cette récompense est de 12,5 bitcoins par bloc. Elle est divisée par deux tous les quatre ans environ.

Les mineurs (ou les coopératives de mineurs) sont en concurrence et leurs revenus sont proportionnels à la puissance de calcul déployée.

« Pour décrire le minage, on pourrait utiliser l’exemple d’un gigantesque concours de sudoku où les participants recommence une nouvelle grille dès que quelqu’un trouve une solution, et dont la difficulté s’ajuste pour qu’en moyenne une grille soit résolue toutes les dix minutes. Imaginons une grille géante de sudoku, avec plusieurs milliers de lignes et de colonnes. Il serait assez facile de vérifier qu’une grille terminée est bien remplie. Mais […] il faudra beaucoup de travail pour la terminer ! La difficulté des grilles peut être ajustée en changeant leurs tailles […], mais elles peuvent toujours être vérifiées facilement même si elles sont très grandes. Les puzzles à résoudre dans le réseau bitcoin se basent sur les hash cryptographiques et présentent les mêmes caractéristiques que ces grilles de sudoku : ils sont très difficiles à résoudre mais il est très facile de vérifier qu’une solution est bonne, et leur difficulté peut être ajustée. » – Andreas M. Antonopoulos.

Que calculent les mineurs ?

Les mineurs effectuent des hashs cryptographiques (deux SHA256 successifs) sur ce qu’on appelle un entête de bloc. Pour chaque nouveau hash, le logiciel de minage utilise un nombre aléatoire différent qu’on appelle le nonce. Selon le contenu du bloc et la valeur du nonce, le hash produit ressemblera à ceci :

93ef6f358fbb998c60802496863052290d4c63735b7fe5bdaac821de96a53a9a

Ce hash peut être converti dans un très long nombre. (Il s’agit d’un nombre hexadécimal, ce qui signifie que les lettres A-F sont les nombres 10-15). Afin de rendre le minage difficile, il y a ce qu’on appelle la difficulté cible. Afin de créer un bloc valide, un mineur doit trouver un hash qui est inférieur à la difficulté cible. Par exemple, si la difficulté est de :

1000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000

n’importe quel nombre qui débute par un zéro serait accepté et considéré comme inférieur à la cible. Exemple :

0787a6fd6e0782f7f8058fbef45f5c17fe89086ad4e78a1520d06505acb4522f

Si nous diminuons la cible à :

0100000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000

nous avons maintenant besoin d’un nombre débutant par deux zéros :

00db27957bd0ba06a5af9e6c81226d74312a7028cf9a08fa125e49f15cae4979

Parce que la cible est un nombre encombrant avec beaucoup de chiffres, un nombre plus simple est généralement utilisé pour exprimer la cible actuelle. Ce nombre est appelé la difficulté de minage. La difficulté de minage est étalonnée sur le premier bloc créé. Ce qui signifie qu’une difficulté de 70000 signifie 70000 fois plus de puissance de calcul qu’il en a fallu à Satoshi Nakamoto pour générer le premier bloc, quand il était le seul mineur et qu’il n’utilisait que le CPU d’un ordinateur.

La difficulté change tous les 2016 blocs. Le réseau ajuste la difficulté afin que le temps de génération de ces 2016 blocs soit de 14 jours, quelle que soit la puissance de calcul déployée. C’est pourquoi la difficulté augmente donc avec la puissance du réseau.

 

Comment miner des bitcoins ?

Le minage de bitcoins n’est plus une activité rentable pour les particuliers. La popularité de Bitcoin a généré une concurrence énorme qui le rend inaccessible. Seuls certains sites industriels parviennent encore à tirer profit de cette activité.

Le minage à titre individuel, très chronophage et très peu lucratif, est devenu une activité réservée aux passionnés, se lancer dans le minage sans un minimum de connaissances techniques et sans posséder le matériel adéquat est totalement illusoire. Avant de vous risquer dans cette aventure, nous vous invitons à lire le témoignage (déjà ancien) de Greg Ryder ou celui d’Ouriel Benaroch et à visiter l‘espace dédié au minage sur le forum Bitcointalk.

Notons au passage l’existence de sociétés qui pratiquent le « cloud mining » et vendent de la capacité de calcul à leurs clients qui reçoivent en échange les fractions de bitcoins minés, après déduction de frais de gestion. Attention cependant, certains services sont très décevants, quand il ne s’agit pas tout simplement de pures escroqueries. De façon générale, même pratiqué sérieusement, le « cloud mining » est rarement rentable et n’est pas un investissement à conseiller.

Si, par pur militantisme et pour contribuer au bon fonctionnement du réseau, vous souhaitez tout de même miner des bitcoins vous pouvez par exemple utiliser le logiciel GUIminer en suivant ces étapes.

Si vous souhaitez miner des crypto-monnaies un peu plus accessibles vous pouvez utiliser le logiciel Minergate * :

Source de la vidéo : Hasheur sur Youtube

 

 


Acheter des bitcoins : Coinhouse, Bitboat, CoinbaseMineOnCloudVirwoxbitcoin.delocalbitcoins (pour les autres plateformes, voir ici).

* Liens d’affiliation