Prix du bitcoin (moyenne sur 24h)

EUR 5696 € -0.15%
USD 6400 $ +0%
CAD 8469$ -0.07%

Michel-Edouard Leclerc : « Le Bitcoin, une monnaie miraculeuse ? »

« Lourdes et le Saint-Siège ont désormais un rival et des émules. Le monopole des miracles est menacé par la monnaie digitale. Il ne restera plus qu’à canoniser Saint Internet. J’ai lu dans Challenges du 21 septembre que “5 dollars investis en Bitcoins il y a 7 ans en valent aujourd’hui 4,4 millions”. A cette “révélation”, j’ai eu deux réactions contradictoires :

– La première : le Bitcoin rejoint la performance de Jésus sur la montagne quand ce dernier démultiplie les pains et les poissons pour nourrir la foule. Mieux que les bons d’achat de chez E. Leclerc et des Galeries Lafayette, mieux qu’une promo “2 offerts pour 1 acheté”, le Bitcoin abreuverait en cash. Tout pour plaire au peuple de gogos, même si je doute que le peuple lui-même en profite.

– Mais (ma deuxième réaction) : si on croit à cela, il faut vraiment avoir une foi très orthodoxe pour acheter du Bitcoin. J’ai réfléchi : je me suis dit “Quelle ironie mon cher MEL ! Et quelle naïveté !” Je me suis alors rappelé que les miracles avaient largement participé à la toute-puissance de l’église et qu’avec une inflation de petits morceaux de crânes ou de croix de bois, celle-ci avait su s’attirer le cash de milliards de pèlerins.

Au fond, tous les exégètes qui peuplent les rédactions en chef nous ont prévenus : la rationalité économique cède le pas aujourd’hui à l’émotion. Le 21ème siècle, disait Malraux, sera celui du spirituel. Je resterai personnellement d’une prudence toute laïque, mais je comprends désormais que pour d’autres, le Bitcoin vaut bien une messe : amen. » – Michel-Edouard Leclerc, président directeur général de l’enseigne de grande distribution E. Leclerc.

 

Réponse de Jacques Favier, co-fondateur du Cercle du Coin et co-auteur de Bitcoin, la monnaie acéphale :

« Monsieur Michel-Edouard Leclerc. Je vous écoute souvent avec attention. Entre autres choses, je sais que votre famille est une famille cultivée, dans laquelle la référence aux Écritures n’est pas employée à la légère.

Pour rester sur cette terre consacrée, je me permettrais donc de vous reprendre sans, je l’espère, blesser la charité. La comparaison avec la multiplication des pains serait bien plus pertinentes si elle portait sur les monnaies “fiat” (fine allusion) que les Banques Centrales créent par une miraculeuse conjonction en elles du Vouloir et du Pouvoir. Et, pour les défendre, on notera qu’elles nourrissent la multitude.

En ce qui concerne Bitcoin, on serait plutôt du côté du “grain de sénevé qu’un homme a pris et semé dans son champ. C’est la plus petite de toutes les semences ; mais, quand il a poussé, il est plus grand que les légumes et devient un arbre, de sorte que les oiseaux du ciel viennent habiter dans ses branches”. (Mat 13, 31-32).

Un esprit comme le vôtre, tourné vers la philosophie, devrait s’intéresser à Bitcoin, cette méta-monnaie pour reprendre le nom que Adli TAKKAL BATAILLE et moi lui donnons dans notre livre Bitcoin, la monnaie acéphale (CNRS Editions). Je vais me permettre de prendre contact avec vous en MP. Le Cercle du Coin organise des rencontres et des événements qui pourraient vous intéresser. »

 

Source : michel-edouard-leclerc.com

Partager: