Prix du bitcoin (moyenne sur 24h)

EUR 5434 € +1.55%
USD 6357 $ +1.69%
CAD 8259$ +1.29%

Ma première transaction Lightning Network en 4 étapes (sans coder et sans bitcoin ;-) )

Enfin un service de paiement décentralisé et scalable !

L’utilisation du Lightning Network semble la solution technique au problème de montée en puissance (scalabilité) de bitcoin et des crypto-monnaies. Après être devenu « la monnaie d’Internet », il serait idéal que l’on puisse enfin payer son café et son pain en bitcoin sans que chaque transaction ne coûte le prix d’un abonnement internet. Cela proposerait (enfin) une alternative viable aux services de paiements bancaires.

Parmi les quelques entreprises pionnières dans ce domaine, une start-up française Acinq, a développé une application mobile et un site web permettant à chacun d’utiliser cette nouvelle technologie.

Je vous détaille ici les étapes à suivre sur le réseau de test de bitcoin : il ne sera donc pas nécessaire d’acheter des bitcoins pour faire une transaction.

 

1. Installer l’application mobile d’Acinq – Eclair Test Wallet – pour Android

Pour commencer, il vous faut télécharger l’application mobile Eclair Test Wallet.

Comme pour un wallet en production, il vous est demandé de stocker vos 24 mots uniques et d’en redonner 4 pour vérifier.

Une fois l’installation et la création de votre compte réalisées, vous obtenez une adresse bitcoin commençant par « 2 ».

 

2. Charger l’application avec des bitcoin de test

Cette adresse vous permet de recevoir des bitcoin de tests sur le faucet : https://testnet.manu.backend.hamburg/faucet

Après la validation du catcha et l’indication de votre adresse, le site vous envoie entre un et deux bitcoins de tests. Vous pouvez vérifier leur arriver sur votre application mobile.

Il est conseillé d’attendre alors deux confirmations (20 minutes en moyenne) avant de continuer.

 

3. Créer un channel pour avoir un montant disponible sur le Lightning Network

Dans votre application mobile, un bouton en bas à droite vous permet de demander l’ouverture d’un channel. Un serveur d’Acinq vous est proposé. Déposez dans ce channel 120 mbitcoin.

Une transaction s’ajoute alors à votre historique et votre solde est séparé en deux, entre votre solde en bitcoin et celui dans le lightning network.

A nouveau, il est conseillé d’attendre deux confirmations (20 minutes) avant de passer à la prochaine étape.

 

4. Faire une transaction sur le site de test

Le site https://starblocks.acinq.co/#/ présente plusieurs produits que vous pouvez acheter à l’aide d’une transaction sur le lightning network de test.

Comme pour un site e-commerce classique, il vous suffit de choisir les produits sur le site et de réaliser une transaction depuis votre application mobile.

Seule différence, le commerçant est crédité instantanément (moins d’une seconde) et les frais sont affichés sur votre application mobile (0,001 € soit 0,1 centime pour mon test de deux cafés).

Enfin, afin de permettre aux prochains testeurs d’utiliser à leur tour les bitcoins de tests, merci de faire une transaction retour vers l’adresse du faucet : 2N8hwP1WmJrFF5QWABn38y63uYLhnJYJYTF

Bilan

J’espère que vous avez pris autant de plaisir que moi à voir la rapidité de la transaction et les charges minimes générées. Après ces tests, on réalise facilement que les lightning networks vont avoir un impact gigantesque sur les paiements, bien sûr, mais également sur la délivrance de services. Une solution de paiements instantanés, quasi-gratuite et non-répudiables permettrait aux e-commerçants de déclencher les livraisons dès la commande en ligne, et de gagner ainsi plusieurs précieuses heures, aux journalistes de vendre des lectures à l’article…

Il reste de nombreux contrôles de sécurité à réaliser afin de fiabiliser le service, mais l’avenir est clairement dans cette direction.

 


A propos de l’auteur

Ingénieur informaticien (ENSICAEN) initié à l’administration d’entreprises (IAE Caen), Albin Cauderlier fait ses premières armes dans l’e-commerce chez le prestataire de services de paiement Atos Worldline. Après un passage par le pôle Etudes de Galitt, il intègre l’équipe MOA du projet de MPOS de BNPP, nommé Mobo. Fin 2015, il quitte le monde de la monétique pour celui des blockchains, en devenant consultant et formateur. En 2016 il fonde Mubizplateforme d’e-commerce facilitant l’accès aux places de marchés décentralisées [En savoir plus : mubiz.com].

Partager: