Prix du bitcoin (moyenne) à 15h40

EUR 1786.72 € -10.56%
USD 2002.2 $ -11.53%
CAD 2899.88$ -6.27%

L’irrésistible ascension des crypto-monnaies

A plus de 55 milliards de dollars selon coinmarketcap.com, la masse monétaire globale des crypto-monnaies a triplé en quelques mois, une progression particulièrement impressionnante les dernières semaines. Si bitcoin reste encore l’étalon de cet écosystème, il capitalise désormais moins de 50% du total contre plus de 85% il y a deux mois seulement. Pour tenter de comprendre cet engouement soudain, nous sommes tournés vers deux experts de ces technologies et deux traders, spécialistes de ces marchés.

« Gamblers gonna gamble »

Pour Adrian Sauzade, cofondateur de Czam, le mouvement auquel nous assistons aujourd’hui est la conséquence logique de la « hype blockchain » amorcée en 2015. Le public qui s’intéresse à ces sujets est de plus en plus large et les propositions de plus en plus nombreuses. Un éparpillement que Nicolas Bacca, CTO de Ledger, voit comme une conséquence de l’instabilité globale de l’écosystème et des mesures coercitives de la Banque Centrale de Chine à l’encontre des Bitcoin exchanges. Certains « gamblers » chinois tenteraient de nouvelles expériences.

Segwit en panne

Mais pour Karl Chappé cette diversification soudaine provient avant tout de l’incapacité de Bitcoin à résoudre ses problèmes et à évoluer. L’intérêt global pour ces technologies ne cesse de croître, mais, en l’absence de perspectives [1], certains investisseurs se détournent de Bitcoin pour privilégier des solutions plus dynamiques, notamment Ethereum qui est en train de se construire un solide écosystème.

Pour Starensen, autre trader professionnel, le phénomène s’explique par la conjonction heureuse de plusieurs faits indépendants :
– une tendance de fond à long terme qui n’a jamais changé depuis le début ;
– le refus de la SEC [2] le 10 mars 2017 qui a lancé une petite bulle spéculative sur les altcoins quasiment le lendemain ;
– dans la foulée, un nouveau record de valeur pour Bitcoin qui, en dépassant franchement pour de bon son haut de 2013, fait rentrer probablement tout le secteur des crypto-monnaies dans un régime de bulle. Cela semble se passer comme en 2013, où les altcoins profitaient également de cet intérêt spéculatif, perdant momentanément la corrélation inverse qu’elles entretiennent face au Bitcoin en temps normal.

« Il aura fallu quatre ans pour le faire et la pression est libérée. Désormais la spéculation à gros levier et l’entrée d’institutions ne se cachent plus dans les charts. »


[1] Lancé le 15 novembre 2016, Segwit, après 13 périodes sur un total de 26, stagne à 35%. Son activation conditionne plusieurs autres évolution, notamment le Bitcoin Lightning Network.

[2] Le 10 mars 2017, l’U.S. Securities and Exchange Commission a rejeté la demande de modification réglementaire qui aurait rendu possible la création du premier « Exchange Traded Funds » Bitcoin.

 

Partager: