L’Humanité : Entretien avec la sociologue Laurence Allard

2
133

« On peut dire que le bitcoin est un fait technique social total. Autour d’une technologie, la chaîne de blocs, s’agrège tout ce qui fait société : du juridique, du social, du politique, du financier… Comme sociologue, c’est vraiment passionnant. La communauté autour du bitcoin est toutefois sans réelle homogénéité idéologique. On y trouve des développeurs, des passionnés par la technique et par la cryptographie, mais aussi des joueurs, qui dès l’origine ont vu le bitcoin comme une forme de jeu. Et puis il y a aussi des gens qui ont besoin d’argent, des exclus du système bancaire, qui vivent grâce à cette monnaie en la minant, en l’échangeant. Dans son ensemble, la communauté se retrouve tout de même dans les valeurs de la protection de la vie privée, la résistance à la censure et la décentralisation d’Internet… Elle ne veut pas vraiment défier le système mais plutôt se protéger de lui. Puis le bitcoin est aussi un retour à la source d’Internet, celui des pairs, avant que tout ne soit confisqué par les grandes plateformes. »

Entretien avec Laurence Allard, sociologue des usages numériques, spécialiste de l’inclusion financière par les monnaies mobiles à lire dans le journal L’Humanité : https://www.humanite.fr/social-eco/entretiens/laurence-allard-le-bitcoin-sadresse-aussi-aux-exclus-du-systeme-bancaire