Prix du bitcoin (moyenne sur 24h)

EUR 4880 € +0.55%
USD 5573 $ +0.61%
CAD 7328$ +0.62%

Lettre ouverte à la Commission des finances du Sénat

Monsieur le Président, Monsieur le Rapporteur, Mesdames et Messieurs les Sénateurs,

La Commission des Finances de la Haute Assemblée mène des auditions sur le sujet des crypto-monnaies décentralisées, ce dont nous nous réjouissons.

La liste, récemment diffusée, des personnes que vous allez auditionner, révèle pourtant de façon assez transparente que la disruption monétaire va être abordée sous le seul angle du risque, si ce n’est des mesures propres à la contenir à défaut de l’interdire, avec quelques promesses vagues du genre « la technologie de la blockchain réservée aux acteurs réglementés va créer de la croissance ».

En plaçant Bitcoin (150 milliards de valeur) devant le shadow banking (100.000 milliards ?) comme facteur de risque systémique, le Président de la République a lui-même indiqué que cette monnaie (bien moins spéculative et volatile en 2017, soit dit en passant, que les crypto-monnaies favorites des banques que sont le ripple ou l’ether) était l’ennemi à abattre. Se dessine ainsi un nouveau rendez-vous manqué de notre pays. Comme pour l’Internet, le Cloud, et tant d’autres choses. Richesses et emplois seront ailleurs. On verra de brillantes équipes de chercheurs français (Jussieu, Inria, OcamelPro) s’installer aux USA, mener au Luxembourg des levées-ICO dont les produits iront à Zoug : exactement ce qui vient de se passer avec Tezos, qui développe un projet de blockchain innovant et audacieux.

En consultant des autorités extérieures au sujet, absentes des labos, des événements scientifiques ou conviviaux de la communauté qui porte Bitcoin et tout ce qui est issu de ce protocole, le Parlement risque de ne recueillir que des avis politiquement hostiles, socialement biaisés, mais surtout technologiquement obsolètes.

Notre Association, le Cercle du Coin, regroupant une centaine de membres dans 6 pays francophones, dont plus de 25 entreprises, des développeurs, des chercheurs, des juristes, des auteurs, des médias internet, une école d’ingénieur et même des banquiers, assureurs et hauts-fonctionnaires, serait très à même, après que vos auditions vous auront alertés sur les risques, de vous présenter des témoignages de nature à vous éclairer sur les opportunités.

Je vous prie de vouloir bien agréer, Monsieur le Président, Monsieur le Rapporteur, Mesdames et Messieurs les Sénateurs, l’expression de mes respectueuses salutations.

 

Jacques Favier
Secrétaire de l’Association le Cercle du Coin 

 

Le Conseil du Cercle du Coin a approuvé ce texte et sa publication sur bitcoin.fr 

Partager: