La note du FMI sur la situation économique du Salvador

2
1232

Dans une note publiée aujourd’hui sur la situation économique du Salvador, le Conseil d’administration du Fonds Monétaire International se montre plutôt positif sur l’évolution du pays, constatant que, si la pandémie a interrompu dix années de croissance, le Salvador rebondit rapidement, porté par « une demande extérieure robuste, des envois de fonds résilients et une bonne gestion de la pandémie. »

Sans surprise, les administrateurs du FMI mettent en garde contre Bitcoin dont l’adoption comme monnaie légale est présentée comme un « risque pour l’intégrité financière et du marché, la stabilité financière et la protection des consommateurs. » En conséquence, ils demandent aux autorités de « réduire le champ d’application de la loi Bitcoin en supprimant le cours légal de Bitcoin ». Ils expriment par ailleurs « leur inquiétude quant aux risques associés à l’émission d’obligations adossées à Bitcoin. »

Néanmoins l’institution se montre beaucoup moins sévère à propos du déploiement de Chivo [1], un portefeuille « custodial » Bitcoin/dollar déployé par le gouvernement :

« Les administrateurs ont convenu de l’importance de renforcer l’inclusion financière et ont noté que les moyens de paiement numériques, tels que le porte-monnaie électronique Chivo, pourraient jouer ce rôle. Cependant, ils ont souligné la nécessité d’une réglementation et d’une surveillance strictes du nouvel écosystème de Chivo et Bitcoin. »

Source : imf.org


[1] Critiqué au sein même de la communauté pour son opacité et ses défaillances, Chivo est une application permettant de recevoir et d’envoyer des bitcoins et des dollars.