Le procès en diffamation lancé par Craig Wright contre Hodlonaut aura lieu en Norvège

0
179

L’appel de Craig Wright [1] contre la compétence accordée à la Norvège pour son affaire a été rejeté lundi par la Cour d’appel norvégienne. Le procès en diffamation contre l’analyste de Twitter Bitcoin, Hodlonaut [2], avait été intenté par l’autoproclamé Satoshi Nakamoto l’année dernière après que ce dernier l’ait accusé d’être un usurpateur. Il s’agit d’un nouveau revers pour l’entrepreneur australien, car ses tentatives pour faire juger l’affaire au Royaume-Uni ont échoué.

Wright avait initialement poursuivi Hodlonaut au Royaume-Uni, mais l’affaire a été rejetée en janvier pour cause d’incompétence. La Haute Cour du Royaume-Uni a également décidé que la Norvège était compétente en raison du fait que Hodlonaut était un citoyen norvégien. La décision de la Cour d’appel norvégienne a confirmé la compétence de la Norvège sur le procès en diffamation et l’affaire va maintenant passer en jugement.

Article de Harshini Nag à lire sur coin24.fr


[1] Aussi connu sous le nom de Faketoshi, Craig Steven Wright est un entrepreneur australien qui prétend, sans avoir jamais pu le prouver, être le créateur de Bitcoin.

[2]  Initiateur de la Lightning Torch, Hodlonaut avait, sur Twitter, présenté Craig Wright comme « un arnaqueur triste et pathétique, clairement malade mentalement » , une affirmation qu’aucun fait n’a pu démentir jusqu’ici.