Changpeng Zhao confirme sa démission

1
567

Sous la pression du ministère américain de la Justice, Changpeng Zhao a accepté de quitter ses fonctions de CEO de Binance, de plaider coupable des charges retenues contre sa plateforme et de payer 4,3 milliards de dollars [1] pour mettre un terme aux poursuites dont il est l’objet.

Binance était notamment accusé d’avoir permis à des ressortissants de pays sous sanction d’opérer sur sa plateforme et de ne pas avoir respecté certaines règles anti-blanchiment.

Cet accord ne met pas fin aux poursuites également lancées par la Securities and Exchange Commission (SEC), mais permettra à CZ de conserver la propriété de Binance qui pourra continuer à opérer sous surveillance. Les États-Unis ont dorénavant une mainmise totale sur l’activité de la plus grande plateforme déchange d’actifs numériques du monde (on parle bien ici de Binance.com, pas simplement de Binance.us). Le département du Trésor américain aura donc accès aux archives et aux systèmes de Binance pendant cinq ans.

« Aujourd’hui, j’ai démissionné de mon poste de CEO de Binance. Certes, lâcher prise n’a pas été facile émotionnellement. Mais je sais que c’est la meilleure chose à faire. J’ai fait des erreurs et je dois en assumer la responsabilité. C’est mieux pour notre communauté, pour Binance et pour moi-même. Binance n’est plus un bébé. Il est temps pour moi de le laisser marcher et courir. Je sais que Binance continuera de croître et d’exceller.

J’ai le plaisir d’annoncer que Richard Teng, notre ancien responsable mondial des marchés régionaux, a été nommé aujourd’hui au poste de CEO Binance. Richard est un leader hautement qualifié et, avec plus de trois décennies d’expérience dans les services financiers et la réglementation, il guidera l’entreprise dans sa prochaine période de croissance. Il veillera à ce que Binance traverse notre prochaine phase de sécurité, de transparence, de conformité et de croissance. Avant de rejoindre Binance, Richard était CEO de l’Autorité de régulation des services financiers d’Abu Dhabi Global Market (ADGM) ; Directeur de la réglementation de la Bourse de Singapour (SGX) ; et directeur des finances d’entreprise à l’Autorité monétaire de Singapour.

En tant qu’actionnaire et ancien PDG possédant une connaissance historique de notre entreprise, je resterai à la disposition de l’équipe en cas de besoin, conformément au cadre défini dans nos résolutions avec l’agence américaine. Quelle est la prochaine étape pour moi ? Je vais d’abord faire une pause. Je n’ai pas eu un seul jour de vraie pause (téléphone éteint) depuis 6 ans et demi. Après cela, je pense actuellement que je ferai probablement des investissements passifs, en tant qu’actionnaire minoritaire dans des startups dans les domaines de la blockchain/Web3/DeFi, de l’IA et de la biotechnologie. Je suis heureux d’avoir enfin plus de temps à consacrer à DeFi. Je ne me vois pas redevenir dirigeant d’une startup. Je me contente d’être un entrepreneur ponctuel. S’il y a de la demande, je serai peut-être disposé à devenir coach/mentor auprès d’un petit nombre de futurs entrepreneurs, en privé. Je pourrais tout au moins leur expliquer ce qu’il ne faut pas faire. À ce propos, je suis fier de souligner que nos résolutions avec les agences américaines :
– n’allèguent pas que Binance a détourné des fonds d’utilisateurs,
– n’allèguez pas que Binance s’est livré à une quelconque manipulation de marché.

Funds are SAFU ! »

Rappelons tout de même que les seuls fonds véritablement « SAFU » sont ceux que vous possédez réellement, dans les règles de l’art, et sans dépendre d’un tiers de confiance.

Sources : https://twitter.com/cz_binance/status/1727063503125766367https://www.wsj.com/finance/currencies/binance-ceo-changpeng-zhao-step-down-plead-guilty-01f72a40


[1] Binance payera une amende civile de 3,4 milliards de dollars au FinCEN et une pénalité de 968 millions de dollars à l’OFAC. A titre personnel, Changpeng Zhao devra s’acquitter d’une amende de 50 millions de dollars et verser une caution de 175 millions de dollars pour conserver sa liberté.