Le bitcoin, valeur refuge au service des épargnants… et de l’intérêt général

6
1076

« La crise sanitaire liée au coronavirus a provoqué une chute historique des marchés financiers. Le cours du bitcoin n’a pas été épargné par la panique des investisseurs dans les premiers jours suivant l’annonce des confinements massifs. Ses détracteurs ont alors, opportunément, saisi l’occasion pour dénoncer l’incapacité du bitcoin à remplir son rôle de valeur refuge et à honorer son statut d’or numérique […].

Oui, c’est vrai, le bitcoin est volatil. Son marché ne bénéficie pas des outils de régulation en vigueur sur les autres marchés (interdiction des ventes à découvert, suspension de cotation en cas de variation extrême, etc.) Il ne peut se réfugier derrière ces palissades réglementaires et artificielles. De plus, contrairement à l’or, le bitcoin n’a pas (encore) sa place dans les portefeuilles des investisseurs institutionnels. Ainsi, sa résistance et son rebond, malgré les nombreux obstacles placés sur le chemin de sa reconnaissance, constituent la preuve même de sa qualité de valeur refuge. Sans béquille, il confirme sa force à ceux qui investissent dans une perspective de long terme, similaire à celle de l’or. »

Tribune de Pierre Noizat à lire sur lopinion.fr