L’Allemagne confirme une fiscalité très favorable aux détenteurs d’actifs numériques

3
929

Depuis 1er janvier 2020, les plus-values issues de la vente d’actifs numériques détenus par des particuliers allemands depuis plus d’un an ne sont soumis à aucune fiscalité. Une question restait cependant en suspens : cette disposition concerne-t-elle également les actifs prêtés ou « stakés » ? Certaines interprétations des règles pouvaient en effet laisser penser que le « lending » et le « staking » repoussaient automatiquement le délai de défiscalisation à 10 ans.

Après avoir consulté de nombreux citoyens, entreprises et associations, le Ministère fédéral des Finances a décidé de maintenir à un an la durée de détention minimale pour l’exemption fiscale des plus-values pour les particuliers, y compris quand les actifs sont prêtés ou « stakés ».

Sources : bundesfinanzministerium.de (+ article) – de.cointelegraph.com@paddi_hansen