La soupe (bis repetita)

4
272

Immense émotion au MOMA de New York où des activistes crypto ont aspergé la célèbre toile d’Andy Campbell’s Soup Cans (1962) avec une importante quantité de soupe à la citrouille. Les éditorialistes de BFMCrypto semblent les premiers à avoir tenté une réponse à la question qui a immédiatement agité les autres plateaux télé : le choix de cette cucurbitacée doit-il, en ce jour de fête d’Halloween, être considéré comme intentionnel ou accidentel ?

La dimension identitaire de cette soupe orange une fois éclaircie et la date du 31 octobre savamment replacée dans l’histoire du mouvement crypto, sans doute convient-il d’écouter les activistes eux-mêmes ?

Article de Jacques Favier à lire sur son blog : la Voie du Bitcoin