La neutralité de Bitcoin, utile en temps de guerre ?

5
513

« Alors que la planète s’inquiète des possibles évolutions du conflit russo-ukrainien, les détracteurs de Bitcoin jubilent : il paraîtrait que les oligarques russes pourraient vouloir utiliser la cryptomonnaie pour contourner les sanctions financières.

Bitcoin peut donc être officiellement considéré comme “criminel et immoral”. On a vite oublié les donations en bitcoins faites à l’Ukraine à peine quelques jours auparavant, tirant justement profit de son réseau pair-à-pair unique. Une rumeur sur les réseaux sociaux, et ce qui faisait de Bitcoin une “technologie d’espoir pour les opprimés” hier le transforme aujourd’hui en une “arme d’oppression pour les criminels” à interdire d’urgence. En réalité, le conflit russo-ukrainien est une opportunité de démontrer en direct qu’une technologie est neutre, et qu’il n’en existe pas de bonne ni de mauvaise. »

Article d’Yves Bennaïm à lire sur heidi.news