Prix du bitcoin (moyenne) à 02h00

EUR +-100%
USD $ +-100%
CAD $ +-100%

La méfiance de Poutine

Lors d’un forum éducatif diffusé sur la chaine Rossiya 24, Vladimir Poutine s’est exprimé à propos des monnaies décentralisées. La position de la Russie reste très ambiguë. 

Si l’expression utilisée, « электронных денег с », est traduite par « monnaie électronique », il ne fait aucun doute que le sujet approché par le président de la Fédération de Russie c’est plus spécifiquement celui des monnaies décentralisées, Bitcoin en première ligne.

Pour Poutine, le principal problème de ces monnaies c’est qu’elles « ne reposent sur rien » et ne sont « pas garanties ». En outre leur utilisation « pose de réels problèmes, du moins aujourd’hui ». Les mesures très restrictives de la banque centrale de la fédération sont donc, pour lui, pleinement justifiées. Cependant l’usage des monnaies décentralisées et de Bitcoin n’est, à l’écouter, pas illicite en Russie.

Rappelons qu’en janvier dernier les autorités de la fédération de Russie avaient tout de même placé les principaux sites de la sphère Bitcoin – notamment bitcoin.org – dans la liste de sites que les fournisseurs d’accès ont l’obligation de bloquer. En octobre 2014 le ministère des Finances de la fédération de Russie envisageait de rendre illégal l’utilisation des « substituts de monnaie […] y compris sous forme électronique ».

Bitcoin reste donc dans une zone grise en Russie. Il n’est pas véritablement illégal mais il est actuellement impossible, pour un acteur russe, de créer une entreprise dans ce secteur.

Sources : ria.ru – tass.ru

Partager: