La justice américaine a retrouvé une grande partie des bitcoins volés sur Bitfinex en 2016

1
743

Dans un communiqué publié hier, le département de la Justice des États-Unis a annoncé avoir saisi 94 643 bitcoins issus du piratage de la plateforme Bitfinex en 2016, soit près de 80% des fonds dérobés, et avoir procédé à l’arrestation de deux personnes à New York : Ilya Lichtenstein et sa femme Heather Morgan.

« Selon des documents judiciaires, Lichtenstein et Morgan auraient tenté de blanchir les 119 754 bitcoins volés sur la plateforme Bitfinex par un pirate informatique qui a violé les systèmes de Bitfinex et procédé à plus de 2 000 transactions non autorisées. Ces transactions ont expédié les bitcoins volés vers un portefeuille numérique sous le contrôle de Lichtenstein. Au cours des cinq dernières années, environ 25 000 de ces bitcoins ont été transférés du portefeuille de Lichtenstein via un processus compliqué qui s’est terminé par le dépôt d’une partie des fonds volés sur des comptes contrôlés par Lichtenstein et Morgan. Le reste des fonds volés, soit plus de 94 000 bitcoins, est resté dans le portefeuille utilisé pour recevoir et stocker les bitcoins issus du piratage. Après l’exécution de mandats de perquisition autorisés par le tribunal, des agents spéciaux ont obtenu l’accès aux fichiers d’un compte en ligne contrôlé par Lichtenstein. Ces fichiers contenaient les clés privées nécessaires pour accéder au portefeuille numérique qui a reçu les fonds volés à Bitfinex, ce qui a permis à ces agents de saisir et de récupérer légalement plus de 94 000 bitcoins. Les fonds récupérés étaient évalués à plus de 3,6 milliards de dollars au moment de la saisie. » 

Source de l’image : decrypt.co

Selon le communiqué, les deux accusés auraient tenté de brouiller les pistes en utilisant des identités fictives, en passant par plusieurs plateformes pour rompre la traçabilité, en convertissant ces bitcoins dans d’autres cryptomonnaies moins traçables et en utilisant des comptes commerciaux aux États-Unis pour légitimer leur activité bancaire.

Accusés de fraude et de blanchiment, Ilya Lichtenstein, 34 ans, et Heather Morgan, 31 ans, risquent jusqu’à 25 ans de prison. 

Dans un communiqué, la plateforme Bitfinex a déclaré qu’elle travaillerait avec le département de la Justice pour tenter de récupérer les bitcoins saisis afin de racheter et de brûler une partie des jetons Unus Sed Leo créés après le hack pour représenter sa dette auprès de ses clients.

Sources : justice.govbitfinex.com