Prix du bitcoin (moyenne sur 24h)

EUR 4880 € +0.54%
USD 5573 $ +0.61%
CAD 7327$ +0.62%

La fièvre du bitcoin sous l’œil d’un spécialiste

Comment expliquer la fièvre qui s’est emparée du bitcoin ces dernières semaines ? Cette hausse est-elle solide ? Les traders professionnels ne sont-ils pas, d’ores et déjà, à l’affût du moindre signal négatif pour prendre massivement leurs bénéfices ? Le cas échéant, quels seraient ces signaux ? Enfin, comment le cours pourrait-il évoluer à plus long terme ? Autant de questions que nous avons posées à Beetcoin, analyste financier et spécialiste du marché du bitcoin.

1. Comment expliques-tu l’euphorie des dernières semaines ?
C’est la continuation d’un rythme de croissance sans résistance qui a débuté le 1er mai de cette année, quand le bitcoin s’est affranchi de son prix record de 2013 ($1200) après une période de presque quatre ans de maturation, un faux départ au début de cette année (régulation des échanges chinois par la PBOC en janvier) et encore un autre après le refus de l’ETF Bitcoin par la SEC en mars. Nous sommes, depuis plus de six mois maintenant, dans ce qu’on appelle une découverte de prix avec peu, voir pas de résistances à la hausse, ce qui laisse s’envoler le prix. Les dernières bulles du genre avaient engendré une croissance du prix par 30 (2011), 20 (S1 2013) et 10 (S2 2013).


Découverte de prix après l’affranchissement de l’ancien top historique de 2013 en mai de cette année 

2. Cette hausse te semble-t-elle solide ? Les traders professionnels ne sont-ils pas à l’affût du moindre signal négatif pour prendre massivement leurs bénéfices ?
Je ne vais pas mentir, il s’agit d’une époque tendue, cependant on devrait tourner la question autrement. Ce qui crée généralement des valeurs surévaluées, parfois jugées « indécentes », et qui provoque un crash correctif derrière, c’est généralement l’entrée du grand public et de professionnels en retard, purement intéressés par un momentum qui pourrait les rendre riches rapidement, sans se soucier vraiment de la qualité de ce qu’ils achètent. Ces acteurs sont également caractérisés par leur impatience et leur peur de rater quelque chose. On y retrouve les deux ingrédients et moteurs principaux des marchés : la cupidité et la peur (de rater le train), sentiment qui se transforme très vite en panique quand le vent change de sens. L’intérêt du grand public et des journalistes sont des symptômes que les professionnels redoutent et qui peuvent conduire à quitter des positions jugées surévaluées ou trop hasardeuses. Ce phénomène peut parfois créer un retournement de tendance temporaire ou, dans le pire des cas, durable.

3. Le cas échéant, quels pourraient être ces signaux négatifs ?
Trop de complaisance, de l’euphorie… Quand vos amis, voisins, collègues se gaussent de gagner facilement de l’argent avec de l’argent, la correction qui redonne un peu d’humilité n’est jamais fort loin. Cependant un top de tendance prend généralement un peu de temps pour exprimer son retournement. Ça secoue au début, ça rebondit et on pense revenir à la « normale » pensant que ce n’était que passager et finalement démarrent les ventes fortes qui enclenchent la prochaine tendance.

4. Quels sont les dangers pour les amateurs qui sont de plus en plus nombreux à se lancer ? Quelles sont les règles qu’ils devraient suivre ?
Ils devraient se poser quelques bonnes questions avant de commencer, des questions formatrices et d’introspections comme :
– Pourquoi n’ai-je pas investi avant ? « Parce que je ne connaissais pas » n’est pas une réponse valable, si aujourd’hui le chaland est investi de cette idée, ce n’est pas une coïncidence, il est probablement en train de produire le symptôme du « dernier flux » dont on a parlé juste avant.
– Pourquoi il est urgent et absolument nécessaire que j’achète maintenant? « Parce que je crois dans le concept ou la décentralisation » n’est pas non plus une réponse valable. Le côté croyance, compréhension d’une crypto est généralement orthogonalement opposé à la valeur que celle-ci pourrait avoir. Ce sont deux domaines bien distincts. La valeur des choses fluctue bien trop vite et généralement avant la maîtrise et compréhension d’un concept. Tout en sachant que beaucoup de choses utiles n’ont généralement peu ou pas nécessairement de valeur, il n’y a pas de causalité directe. En d’autres termes, si le chaland parvient à s’avouer que, oui, il est là pour gagner de l’argent, c’est un bon début vers l’illumination et une compréhension honnête des choses et de ses intérêts. Il faut éviter les faux semblants ou les excuses nobles qui ne seront d’aucune utilité si ça ne tourne pas comme prévu.

5. Comment vois-tu évoluer les choses à plus long terme ?
Pour répondre correctement à ce genre de question et éviter d’être mal compris, il est nécessaire de détailler la réponse. En effet, bien trop souvent vous lirez que le Bitcoin vaudra un jour des sommes incroyables, mais sans autres détails et sans aucun timing. Convaincus que prophétie va se réaliser, certains se ruent sur un achat sans aucune prudence, ce qui peut mener à un désastre.

A court terme, il est fort probable que nous soyons dans une dernière phase de croissance caractéristique d’une bulle entamée mi 2017 (voir question 1) depuis les dépassements des 8000$ ce week-end. C’est-à-dire la « blow-off » [1] phase. Celle où la croissance devient exponentielle voire quasiment verticale, pouvant vite doubler voir tripler le prix d’aujourd’hui. Si vous êtes nouveau, le risque n’en vaut pas la chandelle car cette phase est suivie d’une telle correction du prix qu’un froid glacial est lancé sur l’euphorie et un « crash » peut subvenir. Attention, le terme de « bulle » est généralement mal compris, cela peut paraître cru ou hypocrite de parler ainsi, mais comme malheureusement il nous est impossible de nous en prémunir, je ne peux que constater cela de manière objective et remettre les choses dans l’ordre en décrivant comment cela se passe : Nous parlons de « bulle » quand la croissance du prix est décorrélée de l’intérêt et l’usage mesurable. Je pense que nous sommes actuellement dans cette configuration. Certes les usages du bitcoin se développent, mais pas aussi rapidement que le prix. On parle aussi parfois de « bulle », simplement pour désigner une croissance rapide, dans ce cas c’est une opportunité énorme, même si c’est généralement directement associé par le grand public à un « crash » ou une correction (ce sont généralement des amateurs et opportunistes qui créent cette issue fatale et non pas les traders professionnels contrairement à l’idée reçue).

A moyen terme, le prix du bitcoin connaîtra un haut notoire (15, 20, 50, 80k?) qu’il mettra du temps à dépasser à nouveau, souvenons-nous du haut de 2013 qui aura mis quatre ans à être dépassé. Ce laps de temps sera voué à une stagnation du prix, voir une baisse durable le temps de plusieurs mois, qui aura pour intérêt de tout doucement drainer les opportunistes et chalands qui n’avaient pas répondu correctement aux quelques questions d’introspections évoquées… Ce sont des phases dites d’accumulation qui, un jour, rependront un peu tout le monde par surprise quand on pensait que Bitcoin était ennuyeux, peu attractif ou n’avait pas répondu à ses promesses. Ce qui s’est passé en 2012 et également en 2014-2015. A long terme, je pense qu’une fois un ou des cycles de bulles passé, Bitcoin atteindra la valeur qui lui est déjà due maintenant mais qui doit se chercher au travers d’un long processus de découverte de prix, vers une capitalisation de l’ordre d’une commodité comme l’or. En effet, il est utile de voir et comparer avec des valeurs actuelles voisines pour comprendre le champ des possibles. A savoir que l’or actuellement vaut 8000 milliards et le bitcoin aujourd’hui « seulement » 180 milliards. Un trillion n’est absolument pas un objectif déraisonnable et on pourrait débattre pourquoi c’est fondamentalement acceptable et durable.

A plus long terme encore, on pourrait imaginer que le Bitcoin commence à capter la valeur de l’or et interagisse sur lui, quitte, à un moment, à lui prendre petit à petit la part de réserve de valeur qui lui était due durant des milliers d’années. On pourrait également débattre de biens d’autres aspects, notamment en terme d’usages, de protections de libertés fondamentales que Bitcoin apporte, et d’autres sujets encore…

Pour suivre les analyses de Beetcoin : https://twitter.com/beetcoin 

 


[1] Augmentation rapide du prix et du volume des transactions, suivie d’une chute abrupte et rapide.

Partager: