KeplerK suspend son service de vente de bitcoins dans les bureaux de tabac

15
147

« En toute discrétion, la start-up française KeplerK a suspendu les achats de bitcoins dans les bureaux de tabac. Cette interruption été constatée la semaine dernière, soit moins de deux mois après le lancement officiel du dispositif.

“Nous avons été victime de notre succès et avons préféré suspendre le service afin de procéder à des ajustements techniques”, déclare Adil Zakhar, le directeur de la stratégie de la petite PME parisienne.

Bien qu’il refuse de communiquer le nombre de clients ainsi que ses volumes d’achats de bitcoins, une source interne a indiqué à Capital qu’ils tournaient entre 2.500 à 3.500 euros par semaine, auprès d’une soixantaine de buralistes. »

Article de Gregory Raymond à lire sur capital.fr