Je ne comprends pas Bitcoin et je m’en fiche

10
1051

Cet article a été rédigé par Guillaume d’OnChainReport.
Retrouvez notre newsletter qui vous accompagne dans votre découverte de Bitcoin.

La semaine dernière, je m’étais lancé dans un énième débat autour de Bitcoin et mon interlocuteur m’avait sorti quelque chose comme « De toute manière, je ne pense pas que tu comprennes Bitcoin ».

Même si ça fait mal sorti de cette manière, c’est loin d’être faux. Pourtant, j’en ai acheté, j’en ai envoyé, j’ai utilisé un noeud, et même construit mes propres transactions, aussi tant d’autres expériences avec Bitcoin. Pas si mal pour un ignorant non ?

Que vous découvriez Bitcoin, que vous soyez un habitué ou un vieux de la vieille, il faut se rendre à l’évidence : on y comprend finalement pas grand chose. Pourtant, on y travaille, on étudie et expérimente. Et immédiatement après avoir compris une notion de Bitcoin, une autre plus profonde vient dérober notre attention.

Bitcoin possède tant de couches et peut-être de tellement d’angles différents qu’il est impossible de tout couvrir, enfin pas en quelques mois. On appelle ça le « Rabbit Hole », un puits de connaissance dans lequel on plonge toujours plus profondément. Et plus on creuse, plus l’information est rare, mais surtout : on déconstruit ce qui nous semblait alors évident.

Tout ce que Bitcoin est et tout ce qu’il n’est pas

Bon, qu’est ce que Bitcoin alors ? Que l’on comprenne un peu mieux le sujet.

Bitcoin est une monnaie numérique créée en 2009 par le mystérieux Satoshi Nakamoto, dont on ignore encore aujourd’hui la véritable identité. Bitcoin est une monnaie décentralisée, contrairement aux monnaies émises par les banques et les gouvernements, qui permet de faire des transactions rapides et avec peu de frais.

Ca, c’est plus ou moins la définition classique. Celle que l’on présente et ressort quand on nous pose la fameuse question « C’est quoi ton Bitcoin là ?« 

En vérité Bitcoin est tout autre.

what_bitcoin_is
@VisualiseBitcoin

Bitcoin est avant tout un système informatique pas comme les autres ?

Un de mes livres préférés sur Bitcoin est « The Bitcoin Standard« , de Saifedean Ammous. Vraiment excellent, je le relis régulièrement en anglais ou en français. Voici une citation du livre :

Bitcoin peut être mieux compris comme un système distribué, permettant le transfert de valeur utilisant une monnaie protégée d’une inflation soudaine, sans reposer sur des tiers de confiance.

The Bitcoin Standard, Saifedean Ammous.

Bon, d’accord un système distribué. Chacun peut faire partie du réseau, en faisant tourner un logiciel sur une machine. Mais pourquoi on m’explique qu’il ne fait que grimper en valeur ?

Bitcoin est-il la monnaie la plus dure du monde ?

Bitcoin est la monnaie la plus dure jamais inventée, sa croissance ne peut augmenter le nombre de jetons émis. Elle ne peut que rendre le réseau plus robuste, résistant aux attaques.

The Bitcoin Standard, Saifedean Ammous.

Concernant la monnaie Bitcoin, les fameux bitcoins ou satoshis, il faut savoir qu’ils n’existent pas vraiment. Je ne rentrerais pas dans les détails ici, mais on ne peut pas vraiment « envoyer un bitcoin » à quelqu’un d’autre. Ce sont simplement des jeux de comptes entre les transactions passées et futures. Pas de panique, vos wallets gèrent ça très bien !

Mais ce qui nous intéresse ici, c’est la politique monétaire de Bitcoin.

En effet, en plus de bloquer le nombre de jetons en circulation à 21 millions et de diviser l’émission continuelle par deux tous les quatre ans : elle est avant tout publique.

dollar_vs_bitcoin
@VisualiseBitcoin

Mais ça, c’est encore une autre histoire et je vous invite à vous renseigner sur le sujet. C’est d’ailleurs avec plaisir que l’on vous accompagne dans cette aventure.

Bitcoin est ce vous cherchez, et bien plus encore

Il n’y a pas de bonnes réponses à la définition complète de Bitcoin. Nous avions un indice quant au terme Bitcoin en lui-même : il détermine le réseau, mais également l’infrastructure logicielle de ce dernier. Quant aux jetons que l’on s’échange, ce sont aussi des bitcoins : sans majuscule, mais presque.

Pour un développeur, Bitcoin sera un serveur d’horodatage le plus puissant du monde. Pour un trader, c’est un marché non régulé et très intéressant. Pour un économiste Autrichien, la monnaie dont il rêvait peut-être. Des artistes, biologistes, sociologues ou autres types de profils y trouvent également leurs comptes.

Mais alors, on fait comment pour pas s’y perdre ?

Il n’existe pas mille solutions pour ne pas devenir fou et continuer à apprendre sur des années : réduire sa préférence temporelle.

La préférence temporelle, c’est la mesure de préférence entre des biens immédiats et des biens ultérieurs. Elle peut être plus ou moins élevée, sachant que plus elle devient courte plus on préfère les bienfaits futurs aux satisfactions immédiates.

En d’autre terme, ne pas se satisfaire à chercher la pierre brillante à la mode et continuer à découvrir Bitcoin. Même si parfois c’est déroutant et remet en cause vos croyances.

days_vs_decade
@VisualiseBitcoin

Oui, l’image fait plutôt référence à la volatilité de Bitcoin. Mais qu’en est-il de la volatilité de votre apprentissage ?

Et le p’tit 10.000$ dans l’histoire ?

Ne t’inquiètes pas : moi aussi, je vise la lune. Mais là encore, j’ai réduit ma préférence temporelle.

A un moment donné, même si on ne comprend pas précisément pourquoi, Bitcoin devient une évidence. Il présente tant d’avantages et correspond bien plus à ma vision de la monnaie que les monnaies fiduciaires.

Bitcoin est bien plus qu’un euro, qu’un dollar (ne parlons pas des Bolivars ou de la Livre libanaise !). Il est et sera bien plus qu’un crypto-euro, qu’un Libra ou autres monnaies numériques de banques centrales. Pourquoi donc ?

Je vous rappelle que j’en sais pas plus que vous ! Enfin, j’ai mes petites, idées mais ce sera pour une prochaine fois peut-être.

fiat_vs_bitcoin
@VisualiseBitcoin

Bien évidemment, j’utilise l’euro au quotidien, même s’il est possible aujourd’hui de n’utiliser que des crypto-monnaies pour vivre. Je suis donc plutôt dans une stratégie d’investissement dans Bitcoin, achetant des satoshis pour obtenir un meilleur pouvoir d’achat avec ces derniers dans le futur.

Ainsi, je prends le temps de toujours aller plus loin dans Bitcoin, et mes investissements m’accompagnent dans l’aventure.

Comment on investit quand on y comprend rien (ou presque) ?

Je ne suis pas doué pour les analyses techniques, ou plutôt je ne prends pas le temps de m’y consacrer. Je sors de mes études, je n’ai donc pas non plus des économies à placer ni de maison à vendre pour acheter des bitcoins. Je suis arrivé trop tard et j’ai mal investi en 2017 pour profiter de leviers spéculatifs intéressants.

Pourtant, je suis plutôt rentable sur le Bitcoin et ça ne me prend pas plus de temps (j’en profite pour étudier Bitcoin encore plus !).

Mon secret (pas vraiment) bien gardé ?

L’investissement programmé, ou Dollars Cost Average.

Le DCA (son petit nom) n’est pas inhérent aux crypto-monnaies, c’est une stratégie utilisée dans la bourse traditionnelle depuis bien longtemps. L’investissement programmé repose sur quelque chose de simple et si important : la consistance.

compounding
@VisualiseValue

Le principe est simple :

  1. Vous évaluez un budget mensuel dédié à votre investissement.
  2. Vous achetez une quantité de fractions de bitcoins avec ce budget.
  3. Vous stockez vos satoshis à l’abri.
  4. Le mois suivant vous recommencez.

C’est tout, vraiment. Bien sûr, il vous faudra choisir si vous préférez acheter chaque semaine, toutes les deux semaines ou mois. Les frais d’achats peuvent aussi entrer dans les paramètres à prendre en compte. Le stockage de vos bitcoins est très important, cette stratégie s’inscrit dans le temps.

Et l’un des points fort de cette stratégie, c’est qu’elle est extrêmement pertinente pour Bitcoin. En effet, le DCA comme la découverte de Bitcoin auront une tendance à baisser votre préférence temporelle. Un exercice difficile ces temps-ci, dans une société toujours dans la satisfaction immédiate.

Finalement, le DCA est-il utile pour les débutants ou plutôt utilisé par ceux qui ont tout compris ?

Ressources supplémentaires :

Envie d’aller plus loin ? Je te propose plusieurs ressources utiles :

Le guide du DCA en quelques étapes (Par mes soins !).

The Bitcoin Standard, Saifedean Ammous (en anglais).

The Bitcoin Standard, Saifedean Ammous (en français).