Prix du bitcoin (moyenne) à 02h00

EUR 2183 € +3.53%
USD 2565 $ +3.66%
CAD 3186$ +3.45%

IBTCI : un faucet pour les donations

Le principe d’un Bitcoin faucet, c’est d’échanger du « temps de cerveau humain » disponible à la publicité contre quelques infimes fractions de bitcoin. Dans le faucet expérimenté par Grigori Ivanov, également créateur du wallet Mircoin, vous ne gagnerez pas le moindre satoshi mais un code qui vous permettra d’effectuer des micro-donations aux sites web qui exploiteront l’API associée. Côté webmaster, IBTCI vous permettra de lancer des appels aux dons, sans le moindre coût pour vos lecteurs.

« Le premier avantage est que c’est complètement gratuit pour l’utilisateur, qui peut ainsi effectuer une donation sans rien payer de sa poche. Le second avantage est qu’il n’a pas besoin de connaître ou posséder des bitcoins pour utiliser ce service. Le bitcoin est complètement invisible pour l’internaute donateur. Le mieux, pour illustrer cet API, est que j’essaie de l’expliquer en donnant des exemples concrets d’utilisation.

 

1. Donation

Pour notre premier cas d’usage, nous allons prendre l’exemple d’un blog. Le webmaster propose en bas de chaque article un petit formulaire avec un champ et un appel aux dons. Par exemple “ Si vous avez aimé cet article, faites une donation en vous rendant sur ibtc.cash et récupérez le code d’un ticket, que vous copierez dans le champ présent ”. Dès lors l’utilisateur n’a plus que se rendre sur ibtc.cash et revenir avec ce code. Il dispose de cinq minutes pour utiliser son ticket à partir de sa création. Cette limite est là pour empêcher le trafic de tickets récupérés et vendus en gros. 

Une fois que l’utilisateur a rentré le code obtenu et validé le formulaire, il ne reste plus qu’au blog du webmaster de faire un appel à l’API en interne pour associer ce code à l’adresse Bitcoin de son choix. À partir du moment ou cette association est faite, le webmaster est sûr de recevoir le don effectué. Pour vérifier ou suivre les comptes, il dispose d’un second appel qui lui renverra tous les détails et sommes dues. Il peut aussi utiliser le second appel pour afficher ces informations au public. Le virement des bitcoins est automatique dès que le compte du webmaster aura atteint 5 centimes (10 000 satoshis). Le webmaster n’a donc strictement rien à faire. Autre avantage pour lui, l’utilisation de cette API ne nécessite ni inscription ni authentification.

 

2. Jeu en ligne

Pour le deuxième cas d’usage imaginons que le webmaster propose un jeu, une loterie ou tout autre type de contenu payant. Il peut utiliser le code transmis par son client pour créditer le compte de ce même client. Comme le webmaster sait exactement combien de satoshis lui rapporte chaque ticket, il peut très bien suivre et gérer les comptes de ces utilisateurs.

 

3. Faucet

Le dernier cas d’usage est celui que je pratique déjà avec la page “ bitcoin gratuit ” du wallet Mircoin en associant le code avec l’adresse bitcoin de l’utilisateur directement. Mon client rentre tout d’abord son adresse bitcoin qui lui affiche ses tickets précédents et les informations de son compte, puis il dispose d’un formulaire pour pouvoir ajouter d’autres codes récupérés sur ibtc.cash qui seront associés à sa propre adresse Bitcoin.

Le prix des tickets dépend du pays de l’utilisateur, il est affiché dans la documentation. Ce n’est pas un prix définitif et on va l’augmenter prochainement, on attend encore 15 jours pour calculer les recettes des régies publicitaires et fixer le juste prix. Dans l’avenir, il pourra monter ou descendre selon le cours du bitcoin et les recettes issues des régies.

 

Pourquoi Bitcoin ?

Le bitcoin s’est imposé naturellement dans ce choix notre modèle économique. L’avantage c’est le micro-paiement, Bitcoin permet des transactions à partir de 5 centimes. Avec un service comme PayPal, le webmaster aurait dû attendre de cumuler au moins 10€ pour le reversement ce qui représente une éternité s’il n’a qu’un flux modeste de visiteurs. Le second problème vient du coût des transactions. Pour PayPal c’est 25 centimes et 3,4%. Pour des petites sommes, ce n’est même pas envisageable, à moins d’entamer gravement les gains du webmaster. Bitcoin permet de faire des paiements groupés pour un coût faible que ibtc peux facilement assumer. » – Grigori Ivanov.


En savoir plus sur l’API : ibtci.github.io
Le faucet : ibtc.cash

Partager: