Prix du bitcoin (moyenne sur 24h)

EUR 4807 € -4.14%
USD 5651 $ -4.1%
CAD 7144$ -4.15%

Fin des prêts sur marge sur les plateformes chinoises

Les prêts sur marge [1], permettant aux investisseurs d’emprunter  pour tirer davantage de bénéfices des hausses du cours du bitcoin, ne seront désormais plus possibles sur les échanges chinois. La décision presque simultanée des plateformes BTCC, Huobi et OK Coin de suspendre ces services cette semaine, laisse à penser qu’il s’agit là d’une injonction des autorités. Pour certains spécialistes, les conséquences d’une telle mesure ne sont pas forcément négatives.

En effet, si le prêt sur marge a tendance à stimuler l’investissement, c’est aussi un facteur d’instabilité. La baisse récente du cours a contraint de nombreux emprunteurs à des ventes forcées, accélérant encore la chute. La disparition du prêt sur marge sur des plateformes qui concentrent la plus grande part des échanges mondiaux [2] pourrait ainsi permettre de réduire la volatilité du bitcoin.

Sources : zerohedge.com – btcc.com – coindesk.com

 


[1] Les prêts sur marge permettent aux prêteurs de tirer bénéfice de leurs capitaux dormants sans risque de défaut, on ne peut effectivement emprunter que proportionnellement à ses avoirs sur la plateforme (seul risque à assumer pour le prêteur : la sécurité de l’exchange).
« Le bon côté du prêt sur marge c’est qu’il fournit des liquidités supplémentaires au marché, le mauvais, c’est qu’il est facile pour les investisseurs de perdre de l’argent ». – Zhao Dong, trader de gré à gré.

[2] Les plateformes chinoises n’imposant pas, pour la plupart, de frais sur les transactions internes, leurs volumes d’échange ne constituent pas une donnée très fiable. Un même bitcoin échangé X fois dans la journée entre des comptes apparemment différents mais appartenant à une même entité, peut facilement donner l’illusion d’une forte activité.

Partager: