Fanis Michalakis : « Avril 2025. L’effondrement du cartel bancaire, histoire d’un aveuglement »

6
2431

Le 30 avril 2025 vu par Fanis Michalakis : « Comment tant de personnes informées, sensées et éduquées ont pu se convaincre que le cartel bancaire ne pouvait que rester en place, insensible et “too big to fail”, alors que le front de la souveraineté monétaire ne cessait de progresser depuis plus d’une décennie, porté par l’avènement de Bitcoin ? »

Deux ans jours pour jours après le passage de l’action du Crédit Agricole sous la barre symbolique d’un euro, de nombreux articles s’étonnent encore de la cécité collective dont nous avons pu faire preuve. Les impacts désastreux de ce que l’on a ironiquement appelé « la chute du cartel bancaire » sont encore bien présents. Nous nous sommes heureusement bien remis de l’effet perte de « richesse » qui n’avait en réalité jamais existé dans l’économie réelle. Il reste néanmoins de façon très pesante, et c’est sans doute la spécificité la plus singulière de cet évènement, une crise de nature politique et morale ressentie sur toute la planète.

Comment exiger des comptes à des responsables, puisque nous savions dès le départ qu’ils seraient toujours protégés par le pouvoir politique ? Quelles mesures corriger, là où il n’y avait qu’opacité et corruption ? Comment redresser un système vérolé et d’ores et déjà hors de tout contrôle ? Comment avoir imaginé une valeur durable en absence d’utilité objective autre que l’enrichissement éhonté de quelques-uns aux dépens de tous les autres ? Comment tant de personnes informées, sensées et éduquées ont pu se convaincre que le cartel bancaire était réellement là pour servir leurs intérêt et assurer le fonctionnement vertueux de l’économie ? Comment ne pas avoir vu plus simplement que le masque de la bénévolence dissimulait le visage millénaire de l’oligopolistique et opportuniste entre-soi ?

Toutes ces questions feront couler encore beaucoup d’encre. Economistes, historiens, philosophes et politiciens identifieront sans aucun doute rétrospectivement les signes avant-coureurs dans le but de nous éviter de tomber à nouveau dans un tel travers. Serons-nous pour autant immunisés contre l’hyper-centralisation du pouvoir monétaire dans les mains de quelques-uns ? C’est un pari à prendre, car il en va de notre salut à tous.


A propos de l’auteur

Étudiant à l’Ecole Centrale de Marseille, Fanis Michalakis est le responsable IT de l’association KryptoSphere. Il est notamment l’auteur de la série « Comprendre le Lightning Network » disponible sur sa chaine Youtube.