Fake Satoshi : la mise au point de l’US Copyright Office

8
6

Suite à l’enregistrement par Craig Wright, le 11 avril 2019, du livre blanc de Bitcoin auprès du Bureau des droits d’auteur des États-Unis, l’US Copyright Office a publié hier un communiqué dans lequel il rappelle que « dans une affaire dans laquelle une œuvre est enregistrée sous un pseudonyme, le Bureau du droit d’auteur n’enquête pas sur l’existence d’un lien prouvable entre le demandeur et l’auteur pseudonyme. »

Le bureau précise également qu’un tel enregistrement représente seulement « une revendication d’un intérêt dans une œuvre protégée par le droit d’auteur, et non une détermination de la véracité des revendications qui y sont contenues ».

Source : copyright.gov