Face à la guerre en Ukraine, Christine Lagarde veut accélérer la mise en place d’une règlementation européenne des cryptomonnaies

3
4789

Au cours d’une conférence de presse au ministère français de l’Économie, Christine Lagarde, répondant à un journaliste qui lui demandait si la Russie pouvait utiliser les cryptomonnaies pour échapper aux sanctions, a émis aujourd’hui le souhait d’accélérer la mise en place de la règlementation MiCA [1] :

« Il existe toujours des moyens criminels d’essayer de contourner une interdiction, c’est pourquoi il est si important que la règlementation MiCA soit adoptée le plus rapidement possible afin que nous ayons un cadre réglementaire ».

Jeudi, l’Union Européenne a annoncé un train de sanctions contre la Russie suite à l’opération militaire lancée par Poutine en Ukraine, et notamment des mesures qui concernent l’accès aux marchés de capitaux.

Comme le précise Adrian SAUZADE, « l’Ukraine a reçu des donations anonymes en bitcoins beaucoup plus vite que l’aide Européenne. Plus de 120 BTC reçus dont une donation de 80 BTC ». Selon le magazine Decrypt, les ONG et les groupes de bénévoles ukrainiens auraient reçu 4 millions de dollars en crypto en deux jours.

Un vote sur l’adoption de la proposition de règlement MiCA (Markets in crypto-assets) devait avoir lieu le 28 février, mais il a été suspendu aujourd’hui en raison de critiques contre un amendement de la commission de la politique économique du Parlement Européen qui demandait l’interdiction de la fourniture de services autour de cryptomonnaies reposant sur des consensus à preuve de travail (notamment et principalement, Bitcoin).

Source : bloomberg.com


[1] MiCA (Markets in crypto-assets) : Proposition de règlement de la Commission européenne pour le marché des crypto-actifs et leurs prestataires de services à l’échelle de l’Union européenne.