Enfumage

5
463

Sur un plateau de télévision, pour tout bitcoineur qui pourrait expliquer, il y a face à lui quelqu’un qui est là pour critiquer. Il y a des champions de l’exercice. L’un des plus actifs ces temps-ci se présente comme économiste et comme tout économiste, quand il est à court d’argument, il raconte des histoires, partant comme tous les siens de l’idée que les expériences historiques peuvent servir à tout et hors de tout contexte.

Pour démontrer que Bitcoin n’est pas une monnaie, ce qui comme on le lui a répondu est largement une conversation de salon, il a des flèches de toutes sortes dans son carquois. Une monnaie, nous a-t-il expliqué chez François Taddeï, « ça met généralement très peu de temps à s’installer ». Généralisation dont je vois bien mal le fondement et sur laquelle il embraye « par exemple si vous prenez la situation de Berlin après guerre, dans une ville ruinée, bon il fallait un moyen d’échange …c’est la cigarette qui avait été élue par la population comme moyen d’échange, élue pas au sens strict, au sens de l’utilisation, et ça avait mis deux semaines à s’installer. »

Article de Jacques Favier à lire sur son blog : La Voie du Bitcoin