Prix du bitcoin (moyenne) à 02h00

EUR 2344 € -1.29%
USD 2728 $ -1.36%
CAD 3413$ -1.55%

DarkWallet

Le journal Le Monde vient de consacrer aujourd’hui un dossier à DarkWallet, un portefeuille Bitcoin d’un nouveau genre, présenté par Yves Eudes, qui a rencontré les concepteurs dans un squat parisien,  comme « une suite logique du développement du bitcoin ».


Dark Wallet, c’est quoi ?

« Sur DarkWallet, l’anonymat de l’expéditeur sera garanti par le procédé CoinJoin, consistant à combiner les flux de données de deux transactions distinctes, effectuées à peu près au même moment. Ainsi mélangés, les paquets de données deviennent illisibles pour un observateur extérieur. Symétriquement, pour cacher l’identité du destinataire, DarkWallet crée une « adresse furtive », une ligne de code chiffrée insérée dans le registre général des transactions (« blockchain »), déchiffrable uniquement par le destinataire. Il est alors impossible de récupérer l’historique des transactions associées à ces adresses. Pour l’utilisateur de base, son maniement sera simple. Une version grand public — un simple module complémentaire à ajouter à son navigateur — sera disponible vers la fin de l’année ». – Yves Eudes – Lemonde.fr

Le projet DarkWallet suscite la polémique au sein de la communauté. Pour certains il va à l’encontre même de la philosophie de Bitcoin, celle de la lumière et de la transparence garantie par le registre public (la blockchain). Dark Wallet revendique en effet l’obscurité jusque dans son nom avec le danger de reléguer Bitcoin au marché noir, nuisant ainsi à sa généralisation en tant que moyen de paiement sur les plateformes commerciales « mainstreams ». Pour d’autres DarkWallet ne fait que rétablir complètement, à l’heure d’Internet et du paiement à distance, ce que la monnaie (papier et métallique) a toujours été : un moyen d’échange d’individu à individu, anonyme et intraçable.

Le débat n’est pas tranché, et peu importe d’ailleurs qu’il le soit. A l’instar de Bitcoin ce ne sont pas des considérations morales qui décideront de l’avenir de DarkWallet, mais l’intérêt que les utilisateurs y trouveront.

A travers ce dossier Le Monde dresse les portraits truculents de personnalités parfois controversées du monde du bitcoin : le hackeur anarchiste Amir Taaki ; le mystérieux « Laurent », designer français de Dark Wallet ; Cody Wilson, le Rimbaud 2.0, ex-étudiant en littérature devenu marchand d’armes fabriquées par imprimante 3D ; Peter Todd, le consultant quatre étoiles…

Mais l’article n’est pas qu’une galerie de portraits. Il parle également, avec beaucoup de justesse et de précision, des potentialités de Bitcoin… avec ou sans Dark Wallet

A lire : Dark Wallet, les anarchistes de l’argent, Yves Eudes – Lemonde.fr

Partager: